?>
 
La nuit des aigles - Wayne Shelton (tome 8)
Flux RSS Flux RSS

La nuit des aigles Série : Wayne Shelton

Auteur : Thierry Cailleteau & Christian Denayer

Prix : 10,40 €

Date de sortie : 05/05/2009

Nombre de pages : 52

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 29/04/2009


Enfer et explosions ! La plongée du baroudeur Wayne Shelton dans le fantastique atteint son paroxysme dans « La Nuit des Aigles » : une sainte relique qui ressusciterait celui qui la touche, une reconstitution de l’Allemagne nazie dans les montagnes argentines, une chasseuse de choc et de charme qui poursuit les nazis, des légions de fanatiques, des V2 et même Adolf Hitler…



Chasse aux nazis !

Pour aider son vieux camarade Roch, le mercenaire Wayne Shelton accepte de convoyer jusqu’à Milan la Lance de Longinus que protège un ordre secret dirigé par des moines. Cette lance serait celle du soldat romain Longinus qui, selon les évangiles, aurait transpercé le flanc du Christ mourant. Elle aurait le pouvoir mystérieux de ressusciter les morts. Mais, le colonel Marcus Wulfmeïer, à la tête de nazis fanatiques,  s’en empare pour faire revivre Adolphe Hitler et instaurer un IVème Reich. Entouré de Roch et de Mona, la traqueuse d’anciens criminels de guerre, Wayne se retrouve en Argentine sur la piste des terroristes. Tous les indices mènent au petit village de Bandalloras transformé en cité du Tyrol où Wayne assiste à un défilé d’engins de guerre allemands. Après s’être porté au secours de Roch, il décide d’infiltrer les détenteurs de la lance en se faisant passer pour l'un d'entre eux. Mais, ceux-ci font peser un terrible danger sur l’archipel des Malouines…

Crise morale chez l'homme d'action !
Si le premier épisode de ce dyptique était surtout une mise en place de l’intrigue, tout s’emballe avec le second. Le scénariste Thierry Cailleteau (Aquablue) sait parfaitement doser le suspense en distillant petit à petit des éléments qui vont culminer vers un dénouement explosif. Mais, si les (trop rares) scènes d’action sont ébouriffantes, Cailleteau consacre deux planches à l’introspection du baroudeur aux tempes blanches qui est repoussé par la jeune et belle Mona. La crise de la cinquantaine touche donc même les héros de BD d’aventure classique. C’est assez rare que pour être souligné. La fin du récit nous montre d’ailleurs l’homme d’action dépassé par les manifestations du pouvoir spirituel. Enfin, la légende de la lance aux pouvoirs mystiques tient autant le lecteur en haleine que l’existence du trésor des templiers et l’interprétation des saintes écritures. Sujets dans l’air du temps puisque abondamment traités en BD (Le Triangle Secret, I.N.R.I et Le Décalogue) et au cinéma (Benjamin Gates). Quant au thème de la chasse aux nazis qui a déjà été souvent exploité, il est abordé de façon relativement originale. Le dessinateur Christian Denayer (Yalek, Alain Chevallier, Les Casseurs, Génération Collège) réussit ici une reconstitution historique minutieuse et stupéfiante tant au niveau des uniformes que de l’arsenal des militaires allemands. Il nous prouve aussi, si besoin est, qu’il est un spécialiste des voitures et des carambolages. Son trait réaliste et percutant illustre fort bien une histoire spectaculaire. Il recrée parfaitement les ambiances morbides et mystiques. Denayer est à l’aise dans les scènes d’action comme dans celles d’introspection avec un graphisme en pleine maturité.
On se laisse emporter par cette formidable chasse aux terroristes nazis et par l’éveil spirituel du héros.

 


 

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Marc Bauloye



©BD-Best v3.5 / 2022