?>
 
Free Tibet - Caroline Baldwin (tome 14)
Flux RSS Flux RSS

Free Tibet Série : Caroline Baldwin

Auteur : Taymans

Prix : 10,40 €

Date de sortie : 12/05/2010

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Ligne rouge

Publié le 06/05/2010


Roxane Leduc, une amie québécoise de Caroline, s’est lancée dans un projet hasardeux en compagnie d’un groupe de militants pro-Tibet : déployer le drapeau tibétain au sommet de l’Everest afin de contrer la propagande chinoise qui s’intensifie à la veille des Jeux Olympiques de Beijing en 2008.
Caroline pressent que son amie est en danger, d’autant que les services secrets canadiens s’en mêlent. Flanquée d’un agent des services spéciaux, elle s’envole pour Katmandou afin de rattraper Roxane et ses comparses. Mais les apparences sont trompeuses, et nombre des acteurs du drame en haute montagne mènent un double jeu…



Caroline Baldwin nous reviens après plus de 30 mois d'absence dans une aventure ayant pour cadre les montagnes de l'Himalaya et le thème du Tibet libre. On la retrouve dans cette région afin de porter secours à une amie, Roxane Leduc, ayant pour projet avec un groupe d'amis de déployer le drapeau Tibétain sur le sommet de l'Everest (8848 m) lors du passage de la flamme olympique (8 mai 2008).

André Taymans nous reviens avec un thème sensible: la reconnaissance du Tibet "libre" envahit par l'armée populaire de libération Chinoise en 1950.

Un album à lire en écoutant les CD suivants: -Carly Simon "Anthology" & "Into White"; -Elvis Costello "North"; - Feel The Noïzz "Caroline Baldwin" et Paul Mc Cartney "Chaos and creation in the backyard".

Pour la petite histoire, le passage de la flamme olympique à Paris en 2008 avait donné lieu à des manifestations (réprimées avec une certaine violence) ayant pour revendications le respect des droits de l'homme en Chine. Le parcours avait du être écourté et la torche avait été éteinte à plusieurs reprises. La flamme a été acheminée le 8 mai 2008, avec deux semaines de retard, au sommet de l'Everest par dix-neuf alpinistes chinois, dont une majorité de Tibétains, et une équipe de tournage de huit personnes. La montée, télévisée, tout comme la descente se sont déroulées par le col Nord. La flamme — en fait une réplique pendant que l'originale continuait son parcours — a dû être protégée du manque d'oxygène et du vent par une lampe de mineur spéciale.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain H.



©BD-Best v3.5 / 2022