?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Mexico'n carne Série : Narcos

Auteur : Liotti, Herzet & Orville

Prix : 12 €

Date de sortie : 25/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Thriller

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 21/01/2013


La salve honorant la mémoire de Jasper Blythe n'a pas été tirée que, déjà, le mort fait ressurgir un passé que beaucoup auraient aimé oublier. Riva et Deadrick viennent de mettre la main sur le légendaire agent Faust, disparu après avoir mis sur pied l'un des protocoles des plus embarrassants pour la CIA. Mais nos deux agents de la DEA n'ont aucune intention de laisser ces ennemis intérieurs s'en tirer à si bon compte...



Entre le son premier et son second tome, Narcos avait effectué un énorme bond qualitatif. Avec Mexico'n carne (ces titres !) l'évolution se poursuit, plus discrètement, mais à certains égards, le résultat est là. Le dessin de Giuseppe Liotti semble avoir enfin trouvé une vitesse de croisière, on a l'impression que le dessinateur tâtonne moins même si bien des choses sont encore améliorables. Autre point positif, le coloriste Tierr, 3ème coloriste sur tois tomes, livre un travail nettement plus abouti et moins criard que ses prédécesseurs. Au scénario, Herzet et Orville revisitent quelques scènes quasi classiques du thriller cinématographique tout en exploitant bien une documentation que l'on devine solide et qui donne lieu à de jolies trouvailles comme cette scène du tunnel clandestin entre les frontières US et mexicaine. Belle apparition du tome 2, l'agent Faust que l'on avait découvert sérieusement givré revient ici sous un visage tout aussi dingue mais nettement plus inquiétant (les amoureux des chats ne vont pas apprécier...). Malheureusement, dans sa structure, on a l'impression que l'album fonctionne sur un rythme chaotique qui dessert ses qualités. Les transitions d'une scène à une autre sont parfois difficiles à aborder et le texte souvent trop abondant (l'explication du mythe de Faust et de son nom était-elle indispensable ?) nuit au dynamisme apparu avec Tequila 9 mm. Ainsi, côté découpage, certaines cases et même planches sont écrasées par les phylactères alors que d'autres scènes semblent meubler un trop-plein d'espace (voir le contraste entre les planches 8 et 10, notamment). Narcos continue à évoluer mais ce troisième volet concluant un (premier ?) triptyque constitue malgré tout une petite déception par rapport au précédent.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Secret Service Série : W2.2

Auteur : Gabella - Cara

EAN/ISBN : 9782205068023

Prix : 13,99€

Date de sortie : 18/01/2013

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 19/01/2013



Dans une ville de Londres soumise aux incessants bombardements allemands, Winston Churchill est inquiet. Son diagnostic est sans appel : l’Allemagne nazie est en train de gagner la guerre. Il faut réagir, et vite ! L’idéal serait d’inciter les Américains à s’engager au côté du Royaume Uni. Mais Churchill se doute que, en cas de victoire des Alliés, le président Roosevelt pèsera de tout son poids pour mettre fin au colonialisme, ce qui porterait un coup fatal aux possessions anglaises outre-mer. Il existe une solution : faire assassiner Roosevelt par des agents communistes… Henry, le personnage autour duquel s’articule ce nouvel album, est d’autant plus fascinant que l’on ne cesse de s’interroger sur ses véritables motivations et sur la nature de son engagement. Est-il un espion anglais passé à l’Est ou un orfèvre du double jeu, maître dans l’art de la manipulation et du retournement d’agents ennemis ? De Londres à Moscou, au fil d’un récit qui entremêle action et spéculation intellectuelle, il revient au lecteur de trouver la réponse. 




Alors que le premier album de cette série m'avait fortement déçu, le second avait été pour moi une révélation, redressant la barre d'une uchronie qui me paraissait fortement hasardeuse. Ma plus grande crainte concernait le travail du scénariste général (David Chauvel) sur la poursuite de la narration de son récit. En vérité, ce troisième tome n'a pas à pâlir vis-à-vis de son prédécesseur (Opération Félix). En effet, un scénario mené de main de maître par Mathieu Gabella et brillamment illustré par Vincent Cara qui n'hésite nullement à jouer avec la mise en page mais aussi en nous proposant des scènes époustouflantes. Un scénario qui permettra au lecteur de croiser Churchill, de Gaule, Tojo, Staline et Roosevelt mais aussi cerise sur le gâteau un illustre Britannique que tous croyaient mort quelques années auparavant dans un accident de moto. Un seul mot d'ordre, vous procurez absolument le troisième opus de cette uchronie sur la Seconde Guerre mondiale.



Extrait 1 W2.2 (tome 3)  - Secret Service Extrait 2 W2.2 (tome 3)  - Secret Service Extrait 3 W2.2 (tome 3)  - Secret Service Extrait 4 W2.2 (tome 3)  - Secret Service

Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.


Melonie Sweet Série : L’Île Mystérieuse

Auteur : Filobédo

Prix : 15 €

Date de sortie : 11/12/2012

Nombre de pages : 64

Catégorie : BD Adultes

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Tabou éditions

Publié le 17/01/2013


Melonie Sweet est la pulpeuse mascotte porte-bonheur d'une expédition périlleuse qui tente de retrouver un trésor perdu sur une île encore inconnue. Cette première aventure qui, après de multiples dangers essentiellement dus à la cohabitation de la jeune femme avec un équipage composé de dangereux mercenaires tous plus dépravés les uns que les autres, et la traversée d'une jungle hostile abritant de terribles créatures, la conduira à croiser le chemin d’un peuple d'indigènes aux mœurs et coutumes ancestrales libertines…



L’Île Mystérieuse est le second album de Filobédo édité par Tabou. Tout comme le premier (Le Diable par la Queue), cet album à la sexualité comme à l’humour débridés ravira nombre d’amateurs.

 

Voici une nouvelle version de celle éditée par les éditions Le Gang en 2008. Une version complètement remastérisée par Filobédo pour cette présente version chez Taboo édition. Tous les ingrédients sont réunis pour titiller les sens avec en premier de l'humour et par nature dans ce type de bande dessinée, du sexe. Mais il s'agit aussi de burlesque, de farces grand-guignolesques ou cet improbable équipage du navire s'acoquine à une improbable mascotte pour faire face à un tout aussi improbable monstre sur une île mystérieuse. Filobédo nous donne donc un album plus aboutit et un style graphique plus travaillé que la précédente version. Une bonne parodie d'un film de culte oserions-nous dire.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Rob


Carpe Diem en enfer Série : Carpe Diem en enfer

Prix : 15 €

Date de sortie : 11/12/2012

Nombre de pages : 50

Catégorie : BD Adultes

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Tabou éditions

Publié le 17/01/2013


Recueil d'historiettes surnaturelles, Carpe Diem en enfer conte l'histoire d'une charmante diablesse, portant le doux nom de Sulfura, que Satan décide d'envoyer en mission sur Terre tant sa gloutonnerie sexuelle perturbe la bonne marche des salles de tourments de l'Enfer : «Ben, oui, on n'est en Enfer pour y souffrir, pour y rôtir, pour y subir d'éternels supplices pas pour y baiser sans arrêt ! »

Pour remédier avec bénéfice à cette situation, Sulfura se voit confier le rôle de «rabatteuse d'âme pour l'Enfer » : envoyée sur Terre, elle pervertira les humains afin de les entraîner par leurs péchés en Enfer. Péchés de chair bien entendu car c'est dans ce domaine que Sulfura s'y entend.



Alfonzo Azpiri nous revient avec cet album à l'érotisme léger et au graphisme comicoquin. Le pulpeuse Sulfura s'en donne à cœur joie chez Satan et sa clique de supots. Mais celui-ci l'envoie se faire voir sur terre pour lui ramener quelques âmes fraîches. Azpiri nous offre donc un album qui ne fait pas dans la vulgarité mais qui par contre nous propose d'agréables formes à regarder et à apprécier. Carpe Diem en enfer est un ouvrage coquinet qui peut se mettre entre toutes les mains sans avoir peur de choquer l'adolescent ou la bonne morale. Un album qui sent le souffre comme dit l'éditeur, certes, mais qui diffuse une douce chaleur, idéale en cette période hivernale.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Rob


Dollars aux donuts Série : Les Simpsons

Auteur : Matt Groening

EAN/ISBN : 9782874428210

Prix : 10.45 €

Date de sortie : 16/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Jungle Editions

Publié le 17/01/2013



-         Ned Simpson

Homer est condamné par le juge à participer à une TV réalité : il doit redécorer la maison de Ned Flanders pendant que ce dernier en fait de même avec la sienne. Bien sur, les deux ont une vision très personnelle de la décoration…  Cela  aura des conséquences inattendues : Homer commence à lire la bible, arrête l’alcool et se lance dans des œuvres caritatives alors que Ned découvre la télévision et boit de la bière ! C’est le monde à l’envers !

-         The principal of the thing

Après que le principal Skinner ait été muté, Homer accepte de devenir le nouveau principal de l’école. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a des idées très originales pour l’améliorer ! Des toboggans remplis d’eau pour se déplacer, un gorille à la place d’un professeur, des bonnes notes en échange de gâteaux… Ca ne peut plus durer !



Une paire d’histoires drôles pour ce nouvel album ! La famille la plus déjantée d’Amérique ne passe jamais son tour quand il s’agit de vivre de nouvelles aventures... Et on est prêt à miser tous nos donuts que vous allez rire!






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Rob


Intégrale (1985 - 1990) Série : Sibylline

Auteur : Raymond Macherot

EAN/ISBN : 9782203050242

Prix : 25 €

Date de sortie : 28/11/2012

Nombre de pages : 216

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Univers d'auteurs

Publié le 17/01/2013



Née dans les pages du périodique Spirou en mars 1965, Sibylline est un délicieux personnage de petite souris évoluant dans un univers champêtre, et vivant des aventures pleines de fantaisie. Elle est environnée d’une ribambelle de seconds rôles pittoresques et attachants, et a pour adversaire le rat noir Anathème. Casterman a entrepris, à la rentrée 2011, de publier l’intégrale des aventures de Sibylline : cinq volumes organisés de façon chronologique, pour un total de plus de 1000 pages – dont près de la moitié publiées en presse mais inédites en album, et des raretés comme Mission Chèvrefeuille, une histoire de quatre pages qui a servi de galop d’essai (on parlerait aujourd’hui de « pilote ») lors de la création de la série.



Après quatre premiers volumes publiés en 2011 et 2012, voici le dernier tome de cette intégrale. Il couvre la période allant de 1985 à 1990 et contient neuf histoires complètes de format variable, allant de 4 à 46 planches – soit un total de 167 planches. La quasi-totalité de ces récits est inédite en album. Les histoires proprement dites sont précédées d’un dossier introductif éclairant le parcours créateur de Macherot à cette époque, ainsi que le contexte de leur parution.

 

Revenons sur le dernier tome des intégrales consacrée à Sibylline par Raymond Macherot paru en novembre 2012 chez Casterman. Elle couvre la période 1985-1990, qui sonne le glas de la grande période héroïque et paternaliste des éditions Dupuis, dont la famille en vendra les parts. Le public se détache de son intérêt pour la série et Macherot entame donc une série d'animation pour le journal de Spirou tout en continuant la suite des aventures de la petite souris jusqu'à sa retraite en 1990. Le dossier de cet ultime tome est rempli d'émotions, de photographies représentant le maître jusqu'en 2006, de fabuleuses illustrations, une imposante interview du regretté Thierry Martens qui nous explique quels étaient les relations entre Charles Dupuis et Raymond Macherot ou pourquoi le petit personnage n'a pas été complètement édité ou encore nombre d'anecdotes intéressantes sur l'univers fantastique du maître. Un conclusion d'une série de 5 intégrales qui rendent un bel hommage au peintre des rois.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Gil


Geek agency Série : Geek agency

Auteur : Briones & Huet

EAN/ISBN : 9782359103717

Prix : 14.90 €

Date de sortie : 24/01/2013

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure-Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Ankama

Publié le 17/01/2013



Une bonne soirée “geek”en perspective ! Adam, Tim et leurs amis dévorent des pizzas autour d’un jeu de plateau sur le thème des zombies. Alors que la bande est en pleine partie, on frappe violemment à la porte... Une livraison de pizza de trop et tout bascule : les créatures mortes-vivantes ont envahi la réalité et le groupe va devoir lutter pour survivre ! Malgré les dangers qu’ils rencontrent, deux d’entre eux semblent cacher bien des secrets... En effet, ils font partie de la Geek Agency, une agence mystérieuse créée pour veiller au maintien de l’harmonie entre l’univers virtuel et le réel...



Adrénaline et second degré sont réunis dans un premier tome morbide et décalé dont vous ne sortirez pas indemnes !

 

Philippe Briones (Dessinateur et co-scénariste) et Romain Huet (co-scénariste-coloriste) conjuguent leur talents afin de nous proposer ici une aventure que vivent un groupe de Geek face à une invasion de zombies. Vous nous direz : encore une énième histoire de zombies ! Et bien il est vrai que cela est très à la mode ces derniers temps mais le fait est, qu'ici, l'humour fait partie intégrante de ce tome 1 au même titre que certaines références chères au monde des Geek et Otaku de tous poils. Le lecteur se demandera si les protagonistes sont dans le monde réel ou non. Et c'est cela toute la saveur de cette histoire... franchement nous n'en savons rien ! Sont-ils en train de participer à leur jeu de rôle dans un état second du à la prise de substances illicites ou sont-ils vraiment dans la réalité à casser du zombie à tour de bras et de ...rôles ? Un doute qui suscite notre intérêt et c'est réussi ! Une premier album dynamique, musclé au graphisme fort. La maison Ankama nous prouve une fois de plus qu'elle à du savoir-flair pour dénicher les bonnes séries. De plus et en cadeau vous pourrez admirer un petit portfolio de dessins avec les participations de Jean-Marie Minguez, Pierre Alary, Nicolas Keramidas, Sentenac & Cossu, Alain Janolle, Grelin, Régis Donsimoni ainsi que quelques extraits de planches originales. Rendez-vous pour la suite dans le tome 2 « Dragon Geek ».






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Marcus


 L'homme-nuit Série : Isabellae

Auteur : Raule & Gabor

EAN/ISBN : 9782803632329

Prix : 13.99 €

Date de sortie : 18/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 17/01/2013



Sa chevelure rousse tranche dans le Japon médiéval au sein duquel elle évolue... mais pas autant que ses sabres affutés. Fille d'une sorcière irlandaise et d'un grand samouraï, Isabellae voyage à la recherche de sa sœur disparue. Á ses côtés, le fantôme de son père et quelques compagnons d'infortune. Cherchant à retrouver son passé pour mieux l'exorciser, elle fait pleuvoir une pluie de sang dans son sillage..



On plonge dans « L’Homme-nuit » à la vitesse où son héroïne manie le sabre ; rapidement et intensément. La jeune et belle Isabellae nous fascine par le duel féroce qui se livre entre son attitude de guerrière sans pitié et son humanité de jeune femme meurtrie. Son Japon médiéval nous entraîne dans un univers dense et captivant, que Gabor et Raule créent avec exigence, sérieux et énormément de plaisir. Capables d’affuter leur mine comme de diriger leur plume avec sagacité, les deux auteurs font partie d’un même clan : ceux qui savent marier une forme épique et époustouflante de vitalité avec un vrai fond émotionnel. En effet, ne nous y trompons pas : même écrite en lettres de sang, c’est bien une histoire de famille que nous conte le scénariste de « Jazz Maynard ». Voici un récit qui ne devra mener aucun combat pour s’imposer ; extrêmement documenté et passionnant, il trouvera ses partisans facilement !

Isabellae, redoutable et efficace récit narré par le brillant scénariste Raule qui parvient à mélanger les genres celtique et japonais sans se perdre en conjectures inutiles. Il parvient à captiver l'attention du lecteur sans s'enliser. Ce premier tome est non seulement une mise en place rythmée et dynamique des protagonistes et de l'histoire mais aussi une aventure haletante.

La mécanique des combats est graphiquement à la hauteur grâce au trait de Gabor que l'on connait notamment pour son admirable travail sur Curiosity Shop, Les patriciens ou Greenworld, un talent confirmé qui propose un dessin précis et très soigné. Une série qui devrait trouver son succès auprès des amateurs de Japon féodal et de coups de sabres.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jérôme Leeman


 Préliminaires Série : Confessions d’un Canard Sex-toy

Auteur : Milly Chantilly, Poitevin & Roux

Prix : 11.90 €

Date de sortie : 17/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Ankama

Publié le 14/01/2013


Dans ses rêves les plus fous, Sigmund est un majestueux canard sauvage. Hélas, le Tout-Puissant en a décidé autrement… et fait de lui un délicieux objet de plaisir. On imagine trop vite une existence palpitante, faite de jouissance et de volupté… Erreur ! Les confidences de Sigmund le canard pas toujours ravi de sa condition, et ses conversations avec élise son amie la vache-jouet, nous apprennent que sans être une vie de chien, la vie de canard sex-toy n’est pas de tout repos.



De l'utilisation d'un canard (entendez Rubby Ducky chez nos amis anglo-saxons) en guise de...sexe-toy, voilà un aspect qui à été abordé certes par d'autres auteurs avant Milly Chantilly et ses comparse Poitevin et Roux (qui ne sont pas crédités sur la couverture mais qui ont participé activement si je puis dire à la conception de cet album)... certes. Mais ici, il est dépeint avec beaucoup d'humour, gaudriole, coquin, sans jamais dépasser les limites qui plongerait le ton dans la vulgarité de bas étage. Non, cet album fait dans la finesse tout comme son graphisme très tendance, je citerai des Arthur de Pins et autre Smolederen et Clérisse. Le bon alliage de talents qui fera sans nul doute le succès de cette série de confessions d'un canard sexe-toy. Et c'est qu'il en raconte l'animal ! Sigmund est une création du tout puissant découvert dans une forêt par sa futur jolie maîtresse. Il va la décortiquer sous toutes ses coutures et ensuite lui prodiguer de biens étranges plaisirs et déconvenues. Avec une mise en page soignée cet album propose des préliminaires prometteur à cette nouvel création des éditions Ankama. Vous ne verrez plus votre palmipède en plastique du même œil. Confession d'un canard sexe-toy, un album idéal pour un plaisir solitaire ou en groupe, peu importe du moment qu'il fait du bien...aux zygomatiques.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Gil


 Une chenille pour deux Série : Piège sur Zarkass

Auteur : Yann & Didier Cassegrain

EAN/ISBN : 9782359103694

Prix : 13.90 €

Date de sortie : 17/01/2013

Nombre de pages : 56

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Ankama

Publié le 14/01/2013



La jungle luxuriante et menaçante de la planète Zarkass réserve bien des surprises aux deux agents spéciaux que l’ambassadeur de la colonie terrienne de New Pondichery a contraint à collaborer pour une mission ultra-secrète : Louis, dite “Loulou” et Marcel dite “casse-burnes”. Leur couverture officielle ? Etudier la faune, la flore et les singulières et extravagantes coutumes du peuple autochtone zarkassien. Escortées d’un groupe d’indigènes, nos deux vaillantes exploratrices vont pénétrer dans une zone interdite, afin d’examiner de près l’épave mystérieuse d’un vaisseau alien qui semble fortement préoccuper les instances dirigeantes… Mais les deux jeunes femmes ne tardent pas à soupçonner que chacune d’elles a dissimulé à l’autre les véritables motifs de sa présence sur Zarkass et cache d’autres raisons de se trouver là, bien plus personnelles…



Un naufrage de vaisseau alien sur une planète colonisée par des terriens ou plutôt des "Gaiens" . Gaia ( la terre) qui en l'an 3000 de notre ère est gouvernée uniquement par des femmes et offre donc un âge d'or à l'humanité, constitue une nouvelle adaptation d'un roman de Stefan Wul. Et c'est Yann qui se colle au scénario de ce "Piège sur Zarkass" qui nous raconte le périple de deux coloniales à la recherche d'une épave extra-terrestre. Nous y rencontrons une faune et une flore aussi étrange que surprenante avec ses nombreux dangers. Les relations entre les deux femmes s'édulcorent de dialogues savoureux. Didier Cassegrain, genre de Moébius du 21e siècle, nous offre un graphisme original, un style que l'on reconnait entre milles avec des couleurs pastel orchestrées par le coloriste Gérad Parel. Cependant, Nous pourrions peut-être un peu regretter  l'utilisation d'une police de caractère trop reconnaissable du grand public en ce qui concerne les onomatopées, ce qui gâchent un peu l'excellent travail de Cassegrain. Mis à part ce bémol, Piège sur Zarkass est le fruit d'une bonne association de talents et un album à découvrir sans tarder.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jérôme


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022