?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Hellship Auteur : Jared Muralt

EAN/ISBN : 9782888906865

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 11/02/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aviation

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Collection : Cockpit

Publié le 14/02/2015



Automne 1944, quelque part sur une base avancée du Pacifique, la vie quotidienne d’un équipage de B25, presque monotone, rythmée par les missions de combats où seul la compétition du nombre de victoire apporte un peu de piquant, jusqu’au jour où une de leur bombe ouvre une brèche sur un bateau japonais et dans leur vie... A quelque mois de la fin de la guerre, le capitaine Edwart Baxter commande et veille sur l’équipage de son B25. Partagé entre l’envie d’être le meilleur de son escadron, la guerre qui s’achève mais reste présente et ses pensées pour sa femme, nous suivons les moments intimistes de cet équipage où les problèmes personnels ressurgissent et semblent vouloir reléguer la guerre en seconde position, mais cette dernière leur réserve un retour de flamme d’où aucun ne ressortira indemne.



Jared Muralt propose de nous faire découvrir une facette de la guerre du Pacifique. Aidé par Yann pour la documentation historique, il nous livre un récit digne d’un épisode des « Têtes brûlées ». Il évoque la férocité des combats aériens dans le Pacifique et le stress permanent auquel étaient confrontés les pilotes sans oublier le personnel au sol basé sur différentes petites îles. Assurant la triple fonction de dessinateur, coloriste et scénariste, il délivre un premier récit dans la collection Cockpit comparable à l’un des premiers « Buck Danny ». Pour info, les « Hell Ship » étaient les navires utilisés par la marine impériale japonaise assurant le transport des prisonniers de guerre capturés lors de la Seconde Guerre mondiale. Ces prisonniers étaient utilisés pour le travail forcé. Ils étaient entassés dans les cales des cargos souffrant du manque de nourriture ou d'eau pour des traversées qui pouvaient durer plusieurs semaines. Beaucoup mouraient d'asphyxie, de faim ou de dysenterie. Ces « Hell Ship » n'ayant aucun signe distinctif, ils étaient la cible des sous-marins et de l'aviation alliée. A découvrir sans attendre 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


P D M (Paquet de merde) Auteur : Paquet - Alonso

EAN/ISBN : 9782888904755

Prix : 25,00 €

Date de sortie : 11/02/2015

Nombre de pages : 256

Catégorie : Biographie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Publié le 13/02/2015



Une autobiographie d’un homme qui se retrouve éditeur un peu par hasard. On va suivre l’évolution de sa structure où lui-même se rend compte que la frontière entre sa vie professionnelle et sa vie privée est quasi inexistante... Un ouvrage parfois cru et dur mais qui donne pour la première fois la vision du côté éditorial.

 



Que se passe-t-il dans la tête d’un être humain lorsque celui-ci décide de partager son autobiographie avec le commun des mortels ? Est-ce par voyeurisme, par défi où une remise en question de son propre parcours ? Pierre Paquet ose où certains auraient hésité à franchir le pas. Mais qui est réellement Pierre Paquet ? Vous découvrirez à la lecture de ces 256 pages le parcours chahuté d’un homme que rien ne destinait à être à la tête de la plus grande des petites maisons d’édition. Une autobiographie parcourue à travers une course contre la mort de son meilleur ami et confident « Fiston ». A la vision des vingt années évoquées,  Pierre partage ses difficultés humaines afin de trouver le véritable amour mais aussi les différents conflits pouvant naître lorsque l’on est confronté à d’autres personnes qui vous prennent pour un escroc. Mis sur la touche par certains, il évoque les entraves à se relever après chaque coup reçu. Incapable de reporter son amour et sa vie affective sur des relations humaines, il trouve le réconfort auprès de son chien. Beaucoup de personnes se reconnaîtront  au travers des expériences partagées par Pierre. Le titre peut paraître choquant mais à l’intérieur de l’ouvrage, on retrouve un humain confronté à ses joies et à ses peines. L’autobiographie est pour moi un exercice dont on ne sort jamais intact car en partageant une partie de sa vie intime avec le grand public c’est violer son propre jardin secret.  Pierre a confié les illustrations de sa vie à un dessinateur espagnol  (Jésus Alonso) qui réussit à captiver les lecteurs au moyen d’un dessin moderne respirant la fin de l’adolescence et le passage à l’âge adulte.  Un ouvrage qui trouvera écho auprès d’un public composé majoritairement d’adulte.

 





Vergnes - 26/05/2015
Livre étonnant, une autobiographie très crue d'un éditeur avec ses problèmes et difficultés propres, un métier de chien qui peut vous laisser sur la paille tant au sens figuré qu'au sens propre...livre dur sur les réalités de ce métier, où le personnage, à la fin, n'a pratiquement plus d'amis juste son chien qui se meurt. Chienne de vie!!
smilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


La vengeance de Jaurès Série : Jour J

Auteur : Pécau –Duval- Blanchard

EAN/ISBN : 9782756060934

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 04/02/2015

Nombre de pages : 62

Catégorie : Uchronie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Néopolis.

Publié le 09/02/2015



31 juillet 1914. Raoul Villain assassine Jean Jaurès, le leader de la S.F.I.O ( Parti Socialiste Français). 1919, fin de la Grande Guerre, l'homme est jugé innocent. Libéré, il décide de partir vivre aux Baléares... jusqu'à son assassinat onze ans plus tard. Le meurtre est rapidement suivi d'une série de crimes signalée à Paris. La police ne tarde pas à trouver le lien entre les victimes...

 



Notre trio de scénaristes (Pécau –Duval- Blanchard) emmènent les lecteurs dans une enquête policière digne d’une aventure du commissaire  Maigret. A la poursuite d’un assassin d’origine Corse dont on ne connaît pas le nom mais dont on suppose qu’il a participé aux campagnes franches pendant la Première Guerre mondiale. Un tueur qui osait infiltrer et combattre derrière les lignes allemandes. En quelques mots, l’homme idéal pour venger non seulement la mort de Jaurès mais aussi l’affront fait à ses proches et partisans lors de l’acquittement de Raoul Villain à son procès en 1919. Basé sur une très bonne documentation, nos scénaristes utilisent lors de cette aventure beaucoup d’éléments réels afin de terminer celle-ci de façon plus que surprenante en 1933. Hélas, cette fin n'est qu'une uchronie. Si celle-ci avait été réelle, la face du monde en aurait été irrémédiablement changée. On retrouve au dessin Gaël Séjourné déjà présent lors du second épisode de cette série (Paris, secteur Soviétique). En résumé, un récit qui satisfera les amateurs d’enquêtes policières tout en se laissant agréablement lire. 

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Septembre 1914: Quand la France devait perdre la guerre. Série : Les taxis de la Marne

Auteur : Jean-Yves Le Naour - Claude Plumail

Prix : 13,90 €

Date de sortie : 05/11/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

Publié le 09/02/2015


Septembre 1914. Les Allemands avancent vers Paris, l’armée française recule et le gouvernement abandonne la capitale au général Gallieni qui ne pourra tenir longtemps face à l’ennemi. Mais Gallieni découvre que les Allemands délaissent Paris pour poursuivre les soldats français en retraite. C’est l’occasion inespérée de lancer une attaque avec la garnison de Paris ! Mais cette contre-offensive ne pourra fonctionner que si l’armée française fait front. Problème : Joffre, le général en chef, a du mal à accepter les conseils de Gallieni. Alors que la France tangue comme un bateau ivre, se dessine la bataille de la Marne qui va changer le sort du pays et le destin du monde.



A la lecture du titre, je m’attendais à partager l’aventure d’un soldat français transporté sur le front par l’un des taxis parisiens réquisitionnés par le général Gallieni. Bien que les taxis apparaissent  dans les dernières pages du récit, celui-ci se concentre principalement sur l’histoire ayant eu comme aboutissement la composition des convois chargés de soldats partant combattre au front. Nous sommes le 4 septembre 1914 et pour la plupart des politiques, Paris semble être une ville perdue. L’ensemble du gouvernement s’est replié sur Bordeaux laissant  au général Gallieni le soin de défendre la capitale française avec des moyens dérisoires. Alors que tout semble perdu, les Allemands sous le commandement du général von Kluck  préfèrent poursuivre une armée française en déroute, renonçant à la prise de Paris. Gallieni va exploiter avec génie cette erreur des Germains. Ayant arraché le soutien des Britanniques défait lors de la bataille de Mons, il va attaquer l’aile gauche de l’armée allemande. Il sera rejoint dès le lendemain par Joffre qui lancera une offensive générale sur un front de 200 km poussant les Allemands à reculer de plus de 80 km. Les dessins de Claude Plumail combinés aux couleurs de Christian Goussale donnent à ce récit scénarisé par l’historien Jean-Yves Le Naour  l’ampleur de la situation critique dans laquelle se trouvait la ville de Paris. Il illustre aussi les combats intérieurs menés par Gallieni afin de sauver la capitale Française. Un livre qui réjouira les passionnés d’histoire de la Première Guerre mondiale tout en instruisant les autres lecteurs dont je fais partie. 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Carcano Girl Série : Sara Lone

Auteur : Arnoux - Morancho

EAN/ISBN : 9782930623290

Prix : 12,90€

Date de sortie : 18/02/2015

Nombre de pages : 46

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Sandawe

Lien spécifique : https://www.youtube.com/watch?...

Publié le 05/02/2015



Celle qu’on nomme "Sara Lone" de son ancien nom de scène n’a décidément aucune marge de manœuvre: entre le Syndicat qui cherche à s’accaparer définitivement la pêcherie Carruthers et le "Pinky Princess", les voyous qui croient qu’elle sait où est planqué le trésor Maya qu’aurait repêché son père atrocement assassiné sans avoir parlé, le mafioso Vetriani qui n’a pas oublié la mort de LeMount et l’étouffante pression de "Janus", son agent traitant au FBI, il lui faut jouer serré.  Et d’ailleurs, justement ? Pourquoi diable "Janus" lui impose-t-il ces fastidieuses séances de tir sur mannequins dans cette vieille Lincoln décapotable roulant au ralenti avec cette arme italienne de précision ? En préparation de quelle chasse ? Et pour quel gibier ?

 



Une des grandes surprises révélées par le crowfounding organisé par l’éditeur Sandawe, le premier tome de Sara Lone paru en octobre 2013 avait tout pour séduire le grand public. Ni le scénariste, ni le dessinateur n’auraient osé imaginer le succès fulgurant remporté par cette série prévue en quatre épisodes. Voici donc le second volume tout aussi séduisant et captivant que son prédécesseur. Un très bon scénario signé par Erik Arnoux secondé par la finesse et les détails des dessins proposés par David Morancho. Nos compères emmènent les lecteurs à la découverte des « petites misères » rencontrées par Joy alors qu’elle se démène pour continuer les activités de son père. Une plongée dans l’Amérique du début des années soixante. A lire tranquillement au coin du feu en attendant avec impatience de voir arriver la suite ! 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


L'innocente. Auteur : Raives - Warnauts

EAN/ISBN : 9782803635504

Prix : 14,99 €

Date de sortie : 13/02/2015

Nombre de pages : 80

Catégorie : Aventure historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Collection : Signé

Publié le 01/02/2015



Allemagne, mars 1945. Nina Reuber s'évade d'un centre de formation de la future élite du national-socialisme, déguisée en garçon. Réquisitionnée comme traducteur par une division de l'infanterie américaine, elle part pour Berlin. C'est là, sur les ruines du Troisième Reich et à l'aube du procès de Nuremberg, que Nina deviendra une adulte.

 



En attendant la publication de l’album «les jours heureux » prévue en fin d’année 2015, le Lombard nous propose la réédition de « L’innocente »,  un titre paru en 1991 aux Editions Casterman. On peut considérer ce titre comme étant un élément  unificateur entre les deux séries  « Les temps nouveaux » et  « Après la guerre ». L’action nous entraine dans le Berlin d’après-guerre vu au travers des yeux de Nina relatant la période débutant en mars 1945 et se terminant lors de la levée du blocus de Berlin le 12 mai 1949. Les illustrations ont bénéficié de nouveau scan et le lettrage a été revu. Rien à dire sur le formidable travail de documentation  effectué par les deux auteurs.  Un livre destiné à un public à partir de 12 ans.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


A la dérive Auteur : Xavier Coste

EAN/ISBN : 9782203085817

Prix : 18,00€

Date de sortie : 07/01/2015

Nombre de pages : 72

Catégorie : Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Univers d'Auteurs

Publié le 23/01/2015



Paris 1910. Alors que la ville est envahie par les eaux de la grande crue de la Seine, un couple d'américains croulant sous les dettes et les menaces d'usuriers fomente un coup audacieux: profitant de la déroute générale piller la banque American Express! Le casse du siècle! Mais n'est pas braqueur de banques qui veut. Des "Apaches" (surnom des bandits parisiens au début du siècle avant les hauts faits des Brigades du Tigre) sont embauchés pour leur prêter main forte. L'engrenage fatal est en route. L'attaque tourne mal, un des gardiens est assassiné. Rapidement la police met la main sur un des exécutants qui balance à tout va. Alors que l'Américain est appréhendé, son épouse parvient à s'échapper avec une grosse partie du butin. Il est condamné au bagne, elle reste libre. Il fera tout pour la retrouver ainsi que les liasses, garantie d'une vie meilleure... mais l'attendra-t-elle?

 



Dessinateur d’ « Egon Schiele vivre et mourir » et de « Rimbaud l’indésirable », Xavier Coste nous propose avec cette aventure de suivre les protagonistes du cambriolage de la banque American Express dans un Paris victime de ce que l’on appellera plus tard la crue du siècle. Il divise son récit en deux parties : l’attaque de la banque suivie par le procès et ses conséquences. Il excelle dans les représentations de la capitale française sous eau tout en étant aussi cohérent lors des scènes reprenant la vie au bagne. Coste signe ici avec succès sa première fiction laissant libre cours à ses talents d’illustrateur découvert lors de ses précédentes parutions.  A la différence de ces dernières, il utilise « à la dérive » ses crayons et pinceaux à la plus grande satisfaction de nos yeux.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Saint-Exupéry : Le seigneur des sables Auteur : Pierre Roland Saint Dizier - Cédric Fernandez

EAN/ISBN : 9782344002261

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 22/10/2014

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Hors Collection

Publié le 08/01/2015



Octobre 1926. Antoine de Saint-Exupéry, qui rêve de devenir pilote d’avion, réussit à se faire engager à Toulouse pour travailler au sein de la compagnie Latécoère, future Aéropostale. Créée quelques mois après la Première Guerre mondiale, cette société relève le pari d'acheminer le transport du courrier par avion entre la France et l’Amérique du Sud via l’Afrique de l’Ouest. Très vite, Saint-Exupéry est dépêché à Cap Juby, une escale stratégique située en plein Sahara. Là, au contact des tribus nomades, le jeune pilote puise son inspiration pour l’écriture de son premier roman Courrier Sud. La genèse du Petit Prince, qui fera de lui un auteur mondialement reconnu, n’est pas loin... Dans une subtile fiction inspirée de faits réels, Pierre-Roland Saint-Dizier et Cédric Fernandez vous proposent de retracer l’histoire de l’Aéropostale à travers le regard de ceux qui l’ont faite, parfois au péril de leur vie.

 



Lequel d’entre nous  n’a pas eu dans son enfance en lecture imposée des passages du « Petit prince » d’Antoine de Saint-Exupéry ? Outre un grand écrivain (Courrier sud, Terre des hommes, le Petit prince, Vol de nuit, etc.), Saint-Exupéry a participé à l’histoire de l’aéropostale française de l’entre- deux- guerres. Cette bande dessinée aborde la période (1926 - 1929) pendant laquelle il a transporté  du courrier entre Toulouse et le Sénégal mais aussi passé dix-huit mois au Cap Juby dans le but d’améliorer les relations existant entre l’aéropostale et les dissidents maures. C’est lors de cette période qu’il va découvrir la beauté et le calme relatif du désert tout en allant à la rencontre des populations nomades peuplant celui-ci. Cette période va le marquer, lui donnant l’inspiration pour l’écriture de plusieurs de ses romans.  Disparu le 31 juillet 1944 au-dessus de la Méditerranée, des débris provenant de son avion seront retrouvés au début des années 2000. Les représentations de Cédric Fernandez donnent à ce récit toute la beauté et la profondeur de l’épopée vécues par ces pionniers au service de l’aéropostale. Très bien documenté, ce livre est soutenu par la Fondation Saint-Exupéry qui s’occupe de l'éducation des jeunes en difficulté.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Le blues du yéti Série : Petit Poilu tome

Auteur : Céline Fraipont & Pierre Bailly

EAN/ISBN : 9782800161051

Prix : 9.50 €

Date de sortie : 13/11/2014

Nombre de pages : 32

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Puceron

Publié le 05/01/2015



Petit Poilu, emporté par une violente tempête de neige, se retrouve dans le magnifique décor des montagnes de l'Himalaya. Gelé et grelottant, il y fait la rencontre de trois marmottes rigolotes : Patti, Joan et Debbie. Ce sont les trois musiciennes du groupe de rock "The Marmots", connu dans tout l'Himalaya ! Elles l'emmènent dans leur douillet petit terrier afin de le réchauffer et de le remettre sur pied. Mais voilà que débarque Bob, le gros yéti, ce qui n'a d'ailleurs pas l'air de faire très plaisir aux trois rockeuses. Bob le Yéti, extrêmement affectueux, veut devenir l'ami de Petit Poilu, mais voilà, il est aussi extrêmement maladroit... Une histoire burlesque et tendre sur la détresse et la maladresse !



La série de bande dessinée obligatoire pour tous les enfants ne sachant pas encore lire est de retour. Bailly et Fraipont livrent leur Petit Poilu semestriel pour le plus grand bonheur de tous.

Après avoir affronté l’infâme Cacagnou, après avoir découvert le monde du cirque puis survécu à une expérience extraordinaire, revoici notre ami qui, tel Tintin, va rencontrer un yéti pas comme les autres.

Petit Poilu, emporté par une bourrasque enneigée, est recueilli par trois marmottes musiciennes : Patti joue de la guitare, Debbie est à la guitare et Kim à la contrebasse. Elles ont un ami aussi envahissant que maladroit : Bob est un yéti blanc aux cheveux bleus portant gilet et bottes. Il veut imposer ses jeux mais ne connaît pas sa force. Cela va le rendre bien triste, mais Petit Poilu ne va pas le laisser dans son désarroi.

Les auteurs abordent ici le thème de la différence et apprennent la tolérance. Il y a du bon à prendre dans tout un chacun et chacun d’entre nous a des qualités et des compétences, même si celles-ci ne sont pas toujours visibles d’un premier abord.

Petit Poilu est une série pédagogique universelle. La preuve : les chinois viennent de publier les six premiers albums. En outre, un dessin animé est en préparation : un succès annoncé. Le graphisme et les récits de Petit Poilu ont d’ailleurs un air de parenté avec Taupek, la petite taupe, ce dessin animé tchèque qui a connu ses heures de gloire dans les années 60 et 70.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Laurent Lafourcade


Le bombardier blanc. Série : Gilles Durance

Auteur : Callixte

EAN/ISBN : 9782888906643

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 12/11/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aviation

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Collection : Cockpit

Publié le 04/01/2015



Printemps 1967. Le gouvernement fédéral du Nigeria réagit à la sécession du Biafra en déclarant la guerre et organise un blocus. La situation se complique par l’intervention de pays étrangers dont les ventes d’armes alimentent le conflit.

A la mort de l’industriel Marcel Castin, Gilles Durance hérite mystérieusement de l’école de pilotage dans laquelle il travaillait. En mettant de l’ordre dans les affaires de la compagnie, il découvre qu’une société de surveillance aérienne aux activités douteuses occupe l’un des hangars de l’aérodrome. Cette dernière y prépare en secret un bombardier RB26-Invader et lui confie la délicate mission de livrer le bombardier au Biafra pour le compte des services secrets français. Aux commandes de ce magnifique avion, Gilles et son équipe se lancent dans un périlleux voyage à travers l’ouest Africain qui les conduira au cœur d’un conflit armé.

 



Cette aventure scénarisée et dessinée par Callixte nous présente Gilles Durance (un ancien pilote du 7e de chasse en Algérie) à la tête d’une petite compagnie aérienne civile située près de Perpignan. Gilles Durance et son équipe vont parcourir le monde pour le compte des services secrets français. Les dessins sont particulièrement attrayants et on fait l’objet d’une documentation solide concernant les avions mais aussi les voitures de l’époque (fin des années 60). Les couleurs choisies avec intelligence font de cette nouvelle série ayant pour thème l’aviation  une valeur sur laquelle il faudra désormais compter. Le scénario de ce premier tome est assez complexe et une seconde lecture m’a été nécessaire afin de replacer les éléments et personnages dans leurs contextes. Malgré cela, je garde le souvenir d’un très  bon moment de lecture en compagnie de ces hommes convoyant ce bombardier blanc confronté non seulement à des marchands d’armes mais aussi à des compagnies défendant leurs intérêts pétroliers en Afrique de l’ouest






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022