?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Le Petit Roi Série : ORACLE

Auteur : Nicolas Jarry, Gwendal Lemercier & Olivier Héban

EAN/ISBN : 9782302042117

Prix : 14.50 €

Date de sortie : 20/08/2014

Nombre de pages : 56

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Publié le 10/09/2014



Il est le roi du plus petit royaume de Grèce. Sa parole compte peu au regard de celle d'Athènes ou celle de Sparte. On le lui fait sentir, pire, on le lui dit. Il n'est rien qu'un grain de poussière grecque. Les Dieux ne lui accordent pas même l'ombre d'un regard. Il ne peut rivaliser dans l'art de la guerre. Mais il est d'autres arts. Ce roi, jeune, était un grand sculpteur avant que son talent se soit étouffé par son devoir envers son peuple. Zeus va le mettre à l'épreuve... Il fera de ce minuscule royaume un havre de paix à condition que le petit roi parvienne à l'émouvoir. Le seigneur de l'olympe pleurera devant la plus belle statue qu'il ait jamais vue.



Une série prévue en cinq tome dont voici déjà le troisième opus. Nous y découvrons l'inégalité des enjeux économiques. D'un côté l'île de Sérifos et son roi Léandre, artiste dans l'âme et la peau et de l'autre, la puissance politique des mégapoles grecques au service de quelques nantis. S'en suit ce curieux marcher avec Zeus en personne... Virage à 180 degrés pour cette saga, pas de combats épiques, on se concentre cette fois sur un roi Sculpteur et la façons dont les dieux peuvent se jouer des mortels. Le scénario de Nicolas Jarry est une fois de plus très efficace, passionnant et captive le lecteur. Ajouter à cela le graphisme majestueux de Gwendal et les couleurs de Héban, vous voila avec la combinaison parfaite pour ce nouvel album qui réussi très bien son pari et ajoute un nouvel ingrédient savoureux à cette série de tragédies baptisée Oracle. A l'instar des deux précédents opus, celui-ci ne déroge pas à la règle et constitue encore un succès à venir et assuré. L'éditeur à déniché les talents à la mesure d'un thème qui le mérite. Bravo.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
D. Lambert


Le Crystal des Elfes sylvains Série : Elfes

Auteur : Nicolas Jarry, Gianluca Maconi & Olivier Héban

EAN/ISBN : 9782302042049

Prix : 14.50 €

Date de sortie : 20/08/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Publié le 10/09/2014



Grâce au sacrifice de la princesse Llali et d'Yfass le Sylvain, fils de la reine de la forêt de Duhann, les Humains et les Elfes ont repoussé les Orcs et sauvé la cité d'Eysine... Mais les rois des archipels n'en sont pas restés là, ils ont mené une guerre d'usure contre l'alliance et sont parvenus à repousser leurs adversaires jusqu'à la forêt, ne laissant de la cité qu'un tas de ruines... Aujourd'hui est venu le temps de la reconquête... pourtant l'avenir s'annonce bien sombre pour les hommes d'Eysine et les Elfes, car des milliers de navires nodrënn déferlent sur leurs côtes. À moins que la reine Elfe ne retrouve à temps le crystal vert, ils sont condamnés.



Deuxième tome consacré aux Elfes Sylvain. Nous nous retrouvons plus de trente ans après les événements qui se sont déroulé lors du premier récit. On y découvre ce qu'est devenue La guerre des Rois d'Archipels. On y découvre à quel point certaines alliances sont encore fragiles. Des alliances difficiles et une quête tout aussi ardue. L'intrigue est soutenue et les personnages fort et attachants. Le récit passionnera les amateur de la série et du côté graphique, Maconi nous fait don d'un trait superbe et d'un amalgame de détails clair et sans lourdeur. Un album d'un deuxième cycle qui promet de belles augures pour la suite. Souhaitons longue vie à la série des Elfes qui pour le moment, tiens tout ses engagement et nous ravit par la rapidité de ses parutions. Une tendance qui semble vouloir s'étendre dans le monde de la BD. Nous ne nous en plaindrons pas.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
D. Lambert


Britannia Série : Alix

Auteur : Mathieu Bréda & Marc Jailloux

EAN/ISBN : 9782203074019

Prix : 10.95 €

Date de sortie : 14/05/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Publié le 10/09/2014



Alix et Enak rejoignent le proconsul Jules César à Port Itius dans l’extrême nord de la Gaule, où ils découvrent un gigantesque camp militaire ainsi qu’une armada de bateaux armés, tout prêt à appareiller. Sept légions et des centaines de navires s’apprêtent à traverser la Mare Britanicum (la Manche) pour débarquer en force sur l’île de Britannia toute proche. César entend ainsi parachever ses succès militaires et sa campagne de pacification en Gaule en soumettant les peuples britons, qui, par solidarité entre « cousins » celtiques, continuent à apporter leur soutien aux chefs rebelles gaulois. César tient à ce qu’Alix et Enak l’accompagnent. Ils auront pour compagnon Mancios, un jeune prince de Britannia dépossédé de ses terres par un puissant chef de guerre, et qui s’est offert de guider l’expédition des forces romaines dans l’île en échange d’un soutien pour reconquérir son trône perdu. Mais il y a aussi parmi les alliés Britons du général romain un certain Viridoros, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il n’inspire guère confiance à Alix…



A tous ceux qui ont « abandonné » Alix il y a pas loin de 20 ans aux abords de Troie ou dans les faubourgs d’Alexandrie, cet album est fait pour vous.

            Mancios a été évincé du trône de Britannia après l’assassinat de son père par l’infâme Cassinos. Le puissant César accepte de l’aider à retrouver son siège, avec l’aide d’Alix et Enak, en échange de la jouissance de sa capitale en tant que siège de guerre.

            Un argument de départ simple et fort -même s’il se complexifie par la suite-, voilà l’astuce de Mathieu Bréda et Marc Jailloux pour embarquer le lecteur dans une aventure où les grands poncifs du monde de Jacques Martin se retrouvent. Le maître aurait sans conteste validé ce scénario, tellement il aurait pu être de sa patte.

            Alix montre son caractère impeccable de héros franco-belge, au courage exemplaire. Il n’hésite pas à améliorer le sort d’un esclave maltraité, au grand dam d’un soldat romain. César reste tout à la fois autoritaire, inflexible et droit dans ses bottes : « Alix, j’honore ta bonté et ta droiture, mais ne t’aventure plus à me faire la leçon. »

            Graphiquement, Jailloux assure une synthèse quasi-parfaite des différents styles « Martin ». Son dessin fidèle est plus détendu que celui de Rafael Morales, qui a extrêmement bien assuré la fin de l’ère Martin, mais qui semblait étriqué par la surveillance de son mentor. Jailloux a réussi un grand coup : se faire adouber par les anciens collectionneurs impartiaux et être apprécié des jeunes lecteurs férus d’histoire.

            Additionné à la paire gagnante Mangin/Démarez aux commandes d’Alix Sénator, le duo Jailloux/Bréda scelle pour Alix son inscription dans les séries fondatrices et éternelles de la bande dessinée franco-belge.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Laurent Lafourcade


Quattro n'en faut Série : Ze Jacky Touch

Auteur : Sti - Pau

EAN/ISBN : 9782888906568

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 27/08/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventures automobiles

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Collection : Calandre collection

Publié le 06/09/2014



Jacky Lafaute continue à arpenter le bitume avec ses potes, toujours au volant de son AX tunée. Cindy craquera-t-elle enfin pour lui malgré sa légère monomanie automobile ? Son stage de pilotage fera-t-il de lui le meilleur volant de la région ? Michel le laissera-t-il enfin conduire sa Porsche ? Avec bien sûr l’habituelle fracture des yeux devant les magnifiques véhicules vedettes de ce tome 2 : Audi Quattro, MacLaren P1, 208 T16 Pikes Peak, Porsche 550 Spyder et même... K2000 !



Second tome des aventures de Jacky et de sa bande d’amis. Présenté en gags d’une ou deux pages, le rythme de la narration est soutenu de sorte que l’on ne s’ennuie pas un seul instant. Nos amoureux rêvent devant les belles carrosseries des bolides neufs et anciens. Un album dont la présence va s’avérer  être obligatoire en salle d’attente de tout bon garage ! Les scénarios imaginés par Spi rejoignent très souvent la réalité, le tout étant illustré de manière magistrale (surtout pour les voitures) par le crayon de Pau.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Christian D.


Moufflot, hiver 14 Auteur : Delbosco - Duhand - Félix Brune

EAN/ISBN : 9782203068582

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 27/08/2014

Nombre de pages : 56

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Autres Séries

Lien spécifique : http://www.poilusdalaska.com/

Publié le 05/09/2014



Novembre 1914, Alaska. Dans le lointain village de Nome, deux Français, un ingénieur, René Haart, et un curé, le père Benoît, s’apprêtent à embarquer, destination l’Europe. La France rappelle à elle tous ses hommes disponibles. Ils laissent derrière eux Scotty Howard, personnage rugueux réputé être un as du traineau, l’un des rares humains capables de se faire comprendre des chiens à demi sauvages qu’on emploie ici pour courir les glaces. Novembre 1914, dans les Vosges. La neige est partout. Louis Joseph Moufflot, capitaine de l’armée française, est donné pour mort lors d’une embuscade meurtrière qui décime sa compagnie. Contre toute attente pourtant, récupéré et soigné par les Allemands, il survit. Mû par un formidable instinct de conservation, il réussit même à leur échapper malgré ses graves blessures. Réintégré dans l’active alors que les troupes françaises de ce secteur ne savent comment surmonter le terrible hiver qui entrave tous leurs mouvements, Moufflot, profitant de l’influence que lui vaut son nouveau statut de héros, propose une solution inédite : mobiliser par centaines des chiens de traineau venus d’Alaska pour assurer les communications sur le front des Vosges. Mais il faudra pour cela faire appel à l’expertise de Scotty Howard, envers lequel Moufflot, lui-même ancien de l’Alaska, nourrit un grave contentieux.



Retranscription en Bande dessinée du récit des aventures du capitaine Moufflot lors de la Première Guerre mondiale.  Gravement blessé, il est fait prisonnier et soigné dans un hôpital militaire allemand.  Annoncé mort au combat à son épouse, il arrive à s’échapper et à rejoindre les lignes françaises.  Alors que l’hiver fait rage, rendant les routes permettant l’approvisionnement du front de l’est impraticable, l’idée lui vient d’engager des chiens de traineaux afin d’assurer  le ravitaillement et sauver d’une mort certaine plusieurs milliers de combattants  coincés sur le front des Vosges par les mauvaises conditions climatiques (neige et boue rendant toutes tentatives de ravitaillement mécaniques vaines).  Ce premier tome prend fin avec le départ de Louis Joseph Moufflot vers les terres du détroit de Béring à la recherche d’une meute de plus de 400 chiens de traineaux. Un épisode méconnu de la première guerre mondiale. Fait exceptionnel, certain chiens furent décorés de la Croix de guerre pour leur conduite exemplaire durant le conflit !  Le scénario signé par Michael Delbosco & Daniel Duhand est mis en image par Félix Brune et colorisé par Albertine Ralenti.  A signaler, le petit dossier situé en fin d’ouvrage et richement documenté mais aussi un reportage ayant été diffusé sur Arte et disponible en DVD. (Voir lien ci-dessus).





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Vérités toxiques. Série : Dantes

Auteur : Boisserie - Guillaume - juszezak

Prix : 11,99 €

Date de sortie : 05/09/2014

Nombre de pages : 48

Catégorie : Thriller

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 31/08/2014


Après avoir été blanchi de toute implication dans le scandale financier de la banque BGC, Dantès reprend ses affaires en main. Les activités d’une des entreprises qu'il dirige, spécialisée dans le traitement des déchets et du recyclage énergétique, attirent son attention. Il est d'autant plus inquiet que, étant président du groupe, il serait immédiatement accusé si une affaire éclatait. Un autre scandale en perspective ? Il tient à découvrir la vérité et se rend, en compagnie d'Isaac, en Côte d'Ivoire où la filiale suspecte développe ses activités. Alors qu'il s'apprête à découvrir la vérité, Dantès est poignardé. Sa vie ne tient plus qu'à un fil...



Ce tome clôture la seconde saison de Dantès. Pierre Boisserie, Philippe Guillaume et Erik Juszezak ont choisi de faire évolué leur héros dans le cadre du scandale ayant  affecté la Cote D’Ivoire en 2006 plus connu sous le nom des déchets toxiques du Probo Koala. En faisant incursion dans la criminalité en col blanc menée par certaines multinationales, nos complices démontrent une fois de plus que la réalité dépasse toute fiction imaginable, mettant à jour des combines impliquant à la fois des responsables politiques et des hommes d'affaires véreux prêts à tout pour s'enrichir. 

Pour les personnes victime de cette histoire, l’affaire est horrible et se termine en tragédie. Tout a commencé le 20 août 2006: le matin, au réveil, les habitants d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, ont constaté que des déchets toxiques nauséabonds avaient été déversés en plusieurs lieux de leur ville. Des dizaines de milliers de personnes ont souffert de nausées, de maux de tête, de difficultés respiratoires, d’irritation des yeux et de sensations de brûlure. Ces gens ne savaient pas ce qui se passait ; ils étaient terrifiés. Les centres de santé et les hôpitaux ont vite été submergés. On a fait appel à des organismes internationaux pour aider un personnel médical débordé. Plus de 100 000 personnes ont été  soignées, selon les registres officiels, mais ceux-ci sont incomplets et le total des personnes touchées est certainement supérieur. Les autorités dénombrent 15 décès. Moyennant des soins médicaux et avec le temps, les symptômes se sont apaisés, mais la peur reste vive au sein de la population. Plusieurs années se sont écoulées et l’on ne sait toujours pas exactement ce que contenaient les déchets. Ils avaient été exportés illégalement depuis l’Europe, acheminés illégalement jusqu’à Abidjan, et déversés illégalement dans cette ville. De nombreux textes législatifs aux niveaux national et international ont été ignorés. Une enquête menée pendant trois ans par Amnesty International et Greenpeace a mis au jour la raison centrale de la tragédie qui s’est déroulée à Abidjan: en l’absence d’un dispositif efficace d’application des lois, une entreprise a cherché à augmenter ses bénéfices sans tenir compte des coûts humains et environnementaux. Cette entreprise a pour nom Trafigura. C’est Trafigura qui a produit les déchets toxiques à bord du Probo Koala. La compagnie savait que ces déchets seraient dangereux. Elle savait qu’il lui faudrait procéder avec soin pour les traiter, mais elle a refusé de payer la somme nécessaire pour les éliminer dans de bonnes conditions  alors que cette possibilité existait aux Pays-Bas. Trafigura savait – ou aurait dû savoir – que les déchets ne pouvaient pas sortir d’Europe et que l’entreprise qu’elle avait chargé de les éliminer était incapable de le faire correctement. Trafigura savait que le déversement des déchets serait effectué dans une décharge municipale. Enfin, Trafigura a fourni des informations fausses ou trompeuses au sujet des déchets aux autorités publiques et aux entreprises de traitement des déchets dans plusieurs pays. Bien que Trafigura ait été condamnée devant un tribunal néerlandais pour exportation illégale de déchets depuis les Pays-Bas, la société n’a jamais été inculpée pour les avoir déversés en Côte d’Ivoire. L’enquête menée par Amnesty International et Greenpeace conclut que les déclarations de Trafigura manquent de crédibilité. Il en ressort par ailleurs que de nombreux États ont contribué à cette tragédie en n’imposant pas le respect du droit international en matière de droits humains, du droit de l’environnement et du droit de la mer. A l’heure actuelle, ces États n’ont toujours pas pris les mesures appropriées pour empêcher que cette criminalité d’entreprise se reproduise, pour réparer les souffrances des victimes ou pour contraindre les responsables de ces faits à rendre compte de leurs actes. 

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Manon H


Le Teckel Série : Le Teckel

Auteur : Hervé Bourhis

EAN/ISBN : 9782203089686

Prix : 16,00€

Date de sortie : 27/08/2014

Nombre de pages : 88

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Professeur Cyclope.

Publié le 28/08/2014



Une évocation au vitriol du monde des laboratoires pharmaceutiques et des pratiques commerciales, portée par une brillante galerie de portraits. Décapant ! « Pour vendre ce nouveau produit à nos partenaires médecins, nous allons allier l'expérience à la fraîcheur ». Ainsi la direction des laboratoires Duprat s'adresse-t-elle à son nouveau binôme commercial pour le convaincre d'accepter une collaboration en réalité imposée. Guy Farkas, surnommé « Le Teckel », visiteur médical revenu de tout, devra faire équipe avec Jérémy Labionda, jeune cadre surdiplômé, en fait discrètement mandaté par sa hiérarchie pour enquêter sur les véritables agissements du Teckel. Bref, le mariage de la carpe et du lapin sur fond de mission à haut risque, puisqu'ils doivent vendre la nouvelle version d'un médicament soupçonné d'avoir provoqué des centaines de décès. Cruel souvent, cynique parfois, mais d'un bout à l'autre extrêmement drôle, Le Teckel est une satire féroce de notre monde avide et amoral. C'est une grande histoire d'amitié, un brûlot anticapitaliste, une passion interdite, un thriller haletant ! N'ayons pas peur des mots : c'est un road trip à la française en CX break, entre Tandem et Les Galettes de Pont-Aven !



Comme évoqué dans le résumé ci-dessus, le lecteur fait la connaissance d’un duo des plus inattendus  qui pourtant va nous réserver bien des surprises. Nos deux personnages principaux  étant (sans le savoir) complémentaires l’un par rapport à l’autre, vont démarcher médecins et  pharmaciens afin de leur proposer un médicament censé combattre la douleur mais ayant déjà plusieurs décès à son actif. Et pourtant nos deux hommes parviennent chacun selon leur propre méthode a placé le poison des laboratoires Duprat. Nos compères se rendent compte que quoiqu’ils vivent dans un univers différent, ils sont champions dans l’art de placer l’invendable. L’ambiance proposée par le scénariste n’est pas sans rappeler certains films de Michel Audiard. Dans le rôle du « Teckel », j’imagine Pierre Tornade  secondé par Lino Ventura pour le rôle de Jérémy. En résumé, un livre qui plaira aux anciens, amateurs de films comme on savait les produire3 dans les goldens sixties et qui malgré le temps qui passe, reste indémodable. Un scénario qui ne laissera personne indifférent. A se procurer d’urgence afin de débuter humoristiquement cette rentrée 2014.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Heureuse vie, heureux combats. Série : Secrets

Auteur : Lapière -Duvivier

EAN/ISBN : 9782800161174

Prix : 19,00 €

Date de sortie : 29/08/2014

Nombre de pages : 112

Catégorie : Biographie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Air libre

Publié le 28/08/2014



Le père de Marianne Duvivier était au coeur des luttes des indépendances africaines. Engagé en particulier aux côtés de Patrice Lumumba au Congo, puis des syndicats algériens, c'est aussi un homme qui n'a pas su trouver sa place au sein de sa propre famille. Marianne, la cadette, est devenue le pilier, celle qui soigne les blessures de l'âme, avant de trouver sa liberté dans l'amour et la création.
Le titre "Heureuse vie ! Heureux combats! " est extrait d'une dédicace, comme un ordre de vie du père à sa fille.



Cadeau inestimable de Marianne Duvivier à son scénariste ainsi qu'à l’ensemble de ses lecteurs que de clôturer la série « Secrets » par sa propre biographie qui aurait pu rester « secrète » durant de nombreuses générations. Sans aucun voyeurisme, Marianne illustre le parcours de sa propre vie se terminant pour l’instant à la mise en vente de ce livre. Besoin de livrer sa propre déclaration à ses descendants mais aussi à la société. Que l’on apprécie ou déteste ce livre, il reste un témoignage positif face à la vie et ce malgré les nombreuses difficultés rencontrées tout au long de celle-ci. Merci Marianne pour cette preuve d’amour et de confiance envers ton public.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Gail Série : Alter Ego - Saison 2

Auteur : Reynes & Renders

EAN/ISBN : 9782800157757

Prix : 12 €

Date de sortie : 12/06/2014

Nombre de pages : 64

Catégorie : Polar

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Publié le 25/08/2014



Le professeur Gaïl Llewelyn a été choisi pour diriger le Comité scientifique international qui a mission d’évaluer la théorie des Alter Ego. Rendue publique, cette dernière est partagée par ceux qui y croient, ceux qui n’y croient pas et ceux qui sont prêts à en exploiter le potentiel. Gaïl se rend à Singapour où siège le Comité. Tout le monde est tendu. Gaïl sait qu’il n’y a, selon lui, pas de preuves scientifiques de la théorie. Or, on attend de lui qu’il oriente les débats dans ce sens. Son scepticisme l’engage dans cette voie. Mais, très rapidement, il est victime d’un attentat et est sauvé par une personne qui serait envoyée par son Alter Ego. On ne connaît pas l’identité des tueurs qui n’ont pas fini leur mission. Cet attentat fait réfléchir Gaël…



Un vrai régal

Le suspense ne faiblit dans ce nouvel épisode d’Alter Ego, série époustouflante initiée par Pierre-Paul Renders. Les scénaristes nous livrent une nouvelle vision du comité chargé d’évaluer les Alter Ego. Ils fournissent aussi des révélations nouvelles de la théorie qui pourraient trouver leur place dans une saison 3. Gaïl est le volume 3 d’une saison 2 qui trouvera sa conclusion avec Verdict. Gaïl est un personnage fabuleux qui aime les femmes et se trouve extrêmement malléable. On le voit quand il fait la connaissance de Delia et que de nouvelles révélations apparaissent. Graphiquement, le travail réalisé à quatre dessinateurs est époustouflant, dans la lignée d’un Francq. Efficace, cohérent et stylé. Benjamin Benéteau est revenu pour les décors et c’est épatant. Les couleurs sont superbes.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jean Jacobs


L'ermite Série : Jérôme K. Jérôme

Auteur : Dodier

EAN/ISBN : 9782800157580

Prix : 12,00€

Date de sortie : 22/08/2014

Nombre de pages : 56

Catégorie : Policier

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Grand public

Publié le 22/08/2014



Mandaté par un notaire pour remettre une lettre à un vieil homme domicilié dans un village officiellement disparu, du côté de Grenoble, Jérôme va devenir, sans le vouloir, le messager d'un
drame intime et familial encore à vif. Ancien détenu, condamné pour un double meurtre, Antoine Oliveira vit en ermite dans les ruines d'un village rayé des cartes administratives trente ans auparavant, avec son chien comme seul compagnon. Dans cette fameuse lettre, écrite par un mourant, réside
une vérité que le vieil homme devra affronter. Accompagné de Babette, Jérôme va découvrir, fragment par fragment, l'histoire tragique d'une famille broyée. Une enquête qui démarre comme une mission de routine et qui nous précipite dans le passé d'un homme dévoré par la culpabilité.



C’est avec plaisir que nous retrouvons Jérome K Jérome accompagné de son amie Babeth pour cette nouvelle aventure.  Dodier emmène nos protagonistes en dehors de la région Parisienne pour une mission qui semble à premier abord des plus simples à effectuer (remise d’une lettre à un homme dans un village disparu depuis plus de trois décennies).  Il utilise de multiples flashbacks dans le découpage de son scénario permettant aux lecteurs une progression commune avec son héros dans la narration de cette aventure. Avec ce dernier album, il aborde la thématique des secrets familiaux et des conséquences de dévoiler ceux-ci.  Un album à se procurer de toute urgence !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022