?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-532


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Dunkerque Série : Champs d'honneur

Auteur : Gloris Thierry - Marcos Ramon

EAN/ISBN : 9782756035413

Prix : 15,50 €

Date de sortie : 26/04/2017

Nombre de pages : 64

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Histoire & histoires

Publié le 13/05/2017



Pendant la campagne de France de 1940... La défaite à Dunkerque est totale, tant d’un

 point de vue matériel que moral. La ville est détruite et plus de mille civils sont tués en une seule journée. Rarement dans l’Histoire, l’identité française a été si près de l’abîme. Mais, par-delà la Manche, des hommes relèveront le flambeau de l’honneur perdu.



Le matin du 10 mai 1940, la Wehrmacht envahit le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique. Plusieurs villes sont bombardées par la Luftwaffe alors que les blindés allemands foncent à travers la Belgique afin de rejoindre la mer dans l’intention de prendre en tenaille les armées alliées. Dès le début de l’attaque nazie, l'armée française et les troupes anglaises entrent en Belgique prévoyant d’enrayer la progression des chars ennemis sur la ligne Dyle - Breda. C’est à cet endroit que Thierry Gloris débute son scénario mettant en place l’appelé Teyssier et son supérieur Morel. Rien ne prédispose les deux hommes à s’entendre, Morel étant un va-t-en-guerre poussant l’action à l’extrême afin de ralentir les Allemands tandis que Teyssier (militant CGT et sympathisant communiste) rejette les causes du conflit sur la politique capitaliste. Ces deux hommes font partie de la 15e division infanterie mécanisée rattachée à la première division marocaine qui réussira l’exploit de bloquer la Wehrmacht et les blindés nazis au prix de lourdes pertes. Les Allemands encerclant une grande partie du contingent franco-britannique, nos deux hommes vont conclure une alliance ayant un but commun : continuer le combat pour la liberté. Une liberté qui se réduit à la poche de Dunkerque et l’opération de réembarquement des troupes britanniques, plus connue sous le nom de « Dynamo ». Thierry Gloris nous fait revivre cette aventure qui, si Hitler n’avait pas donné l’occasion aux Anglais de réembarquer, aurait pu changer le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Les illustrations classiques signées par Roman Marcos plongent les lecteurs en pleins combats. La palette des couleurs choisie par Dimitri Figolin est fantastique, surtout concernant les représentations des scènes nocturnes. La plus grande déroute de l’armée française présentée par Thierry Gloris qui se contente d'évoquer les faits sans prendre position vis-à-vis des belligérants.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Une soeur Auteur : Bastien Vivès

EAN/ISBN : 9782203147164

Prix : 20,00 €

Date de sortie : 03/05/2017

Nombre de pages : 216

Catégorie : Tranche de Vie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Publié le 11/05/2017



Antoine, 13 ans, passe comme chaque année l’été à la plage en famille. Timide et réservé, il aime dessiner et jouer avec son petit frère. Mais l’arrivée d’Hélène, 15 ans, fille d’amis de ses parents, vient chambouler son monde. Elle est belle, aventureuse, sûre d’elle… et semble s’intéresser à lui. L’éveil de l’adolescence le temps d’un été. Les premières frasques, le premier amour.

 



Superbe travail de Bastien Vivès qui avec ce livre nous fait retourner à notre période adolescente. En effet, la plupart d'entre nous se retrouveront au travers des personnalités d'Antoine et d' Hélène ! Le temps des premiers regards hors de l'enfance, des premiers baisers, des premières nuits blanches, de la première étreinte amoureuse et de la séparation. L'ensemble de ces différentes situations est représenté sans voyeurisme et avec pudeur par l'auteur. La lecture de ce livre est une fontaine de jouvence pour les plus âgés d'entre nous, replongeant dans nos souvenirs les plus lointains. Une bouffée de jeunesse et de fraîcheur à consommer d'une seule traite.

 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


L'étranger Série : Ter

Auteur : Rodolphe - Christophe Dubois

EAN/ISBN : 9782356740502

Prix : 16,00 €

Date de sortie : 13/04/2017

Nombre de pages : 80

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Daniel Maghen Editions

Publié le 09/05/2017



Un homme est découvert par Pip, un jeune filou, pilleur de tombes de son état, qui le récupère endormi au fond d'une sépulture. Il est nu et ne parle pas. Seul signe distinctif : sur son bras un tatouage figurant une main, qui lui vaudra le surnom de Mandor (" Main d'Or ") Pip l'emmène avec lui ― parmi le butin dont il fait partie ― à Bas Courtil, bourg primitif accroché à une butte rocheuse. Le village l'intègre sans difficulté, tant il est simple et facile à vivre. Petit à petit, il apprend à parler, se révèle intelligent, et surtout indispensable : en effet, si sa mémoire lui fait toujours défaut, il est incroyablement doué pour réparer toutes les mécaniques fatiguées et remettre en marche les mille et une bricoles que Pip a entassées au cours de ses rapines...



Les Editions Daniel Maghen nous proposent la découverte d’une nouvelle trilogie scénarisée par Rodolphe. Auteur de plus de cent cinquante albums dans différents styles d’écritures dont les principales séries Kenya, Namibia, Amazonie, c’est en collaboration avec le dessinateur Christophe Dubois qu’il nous propose le premier épisode de Ter «L’étranger ». Ce premier tome débute avec la découverte faite par Pip d’un homme nu dormant dans une sépulture. Le scénariste place son action sur une planète que l’on pense être post apocalyptique, les vestiges technologiques du vingtième siècle étant présentés comme antiquités. Il fait intervenir au cours de son histoire des personnages bien typés proposant une relation amoureuse entre Mandor (l’étranger) et la sœur de Pip. Evoluant dans une atmosphère mystérieuse, les protagonistes de l’histoire vont faire une découverte mettant à mal ce qu’ils connaissaient de l’univers où ils se trouvent. Christophe Dubois illustre de manière magistrale et solennelle cette histoire de science-fiction, utilisant un graphisme remarquable aussi bien pour ses personnages que pour ses décors. La beauté et la diversité des couleurs utilisées contribuent à faire du scénario une très grande réussite. A se procurer de toute urgence ! Le second tome est attendu pour le 5 octobre2017.

NB : A signaler pour nos amis belges, une exposition reprenant les planches originales de l'album aura lieu au Musée de la BD (CBBD 20 Rue des sables 1000 Bruxelles) à partir du 23 mai jusqu’au 8 octobre 2017.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Du moment qu'on s'aime. Auteur : Chereau Antoine

EAN/ISBN : 9791091516044

Prix : 23,00 €

Date de sortie : 11/05/2017

Nombre de pages : 87

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Pixel Fever

Publié le 09/05/2017



D’après certains scientifiques, l’état amoureux ne dure que quelques mois et ne serait qu’une question d’hormones. Admettons ce sinistre constat... Alors comment faire pour rester ensemble sans le soutien de la chimie ? Comment continuer à avancer, créer une famille tout en devenant lucide ? Comment passer le cap d’un amour emprunt de désir au désir d’être simplement bien sans trop d’emprunts ?  Heureusement, Antoine Chereau, rompu depuis plus de trente ans à l’observation entomologique de nos pairs et plébiscité pour ses dessins hilarants, devient aujourd’hui libidologue auto-proclamé pour nous aider à y voir plus clair. C’est à la fois très drôle, drôle et très drôle.

 



Dessinateur de presse depuis plus de 30 ans, Antoine Chereau nous propose de découvrir avec  son dernier-né un album composé de gags ne laissant personne indifférent. En effet, chacun en prends pour son grade et son matricule, que ce soit dans les relations hommes- femmes, enfants- parents, jeunes-vieux, beaux pères & belles mères. L’auteur nous propose le traitement des différentes périodes de notre vie en utilisant un humour caustique mais tellement représentatif qu’il en devient source de rire. La préface de son livre débute avec une citation de Sacha Guitry « Le mariage, c’est résoudre à deux les problèmes qu’on n’aurait pas eu tout seul ».  « Du moment qu’on s’aime » aux  Editions Pixel Fever est un album que je considère comme passe partout, visitant les sentiments amoureux de façon humoristique mais tellement véridique et actuelle.  Les dessins semblent sortir tout droit de l’univers graphique d’un Reiser ou d’un Wolinski. En résumé, un album décapant à offrir à ses amis et connaissances, la plupart se retrouvant involontairement illustré et croqué parmi les nombreuses situations décrites. 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Le trône du diable Série : Aria

Auteur : Weyland

EAN/ISBN : 9782800168265

Prix : 12,00 €

Date de sortie : 21/04/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Heroic-fantasy

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Grand Public

Publié le 06/05/2017



Après un séjour en Astrakale pour y disperser les cendres de Belgral, Aria revient chez elle goûter au repos en compagnie des siens et de Kartzy, la jeune femme qu'elle a sauvée d'une condamnation injuste. Tous profitent de ces réjouissances au cours desquelles la belle guerrière croise la route de Fieber, un jeune aspirant chevalier travaillant dans une auberge, qui s'apprête à rejoindre une guilde très populaire dans le village. Sa méthode de recrutement semble pourtant des plus suspectes du point de vue d'Aria, et elle ne s'y trompe pas ! Derrière les glorieux discours et les promesses de fortune se cache en vérité un effroyable dessein...



Est-il possible de traiter un sujet d’actualité au travers d’une bande dessinée ayant pour cadre le moyen- âge ? C’est la prouesse technique réussie par Michel Weyland avec le 38e tome des aventures de son héroïne : Aria. Cette dernière fait la connaissance d’un jeune garçon décidé à quitter le village afin de suivre une formation d’aspirant chevalier donnée par des pseudos spécialistes. Le tout est destiné à faire tomber le dictateur d’une province voisine. Si la cause semble plus que juste, les moyens de recrutement eux paraissent bizarres aux yeux de notre guerrière. C’est la raison qui l’encourage à suivre les pas de ce jeune homme afin de tirer au clair l’embrigadement dont il est victime. A notre époque, de nombreux adolescents se laissent endoctriner par des « extrémistes religieux» et partent combattre à quelques milliers de kilomètres de chez eux. Rejoignant l’actualité, cette dernière aventure n’a jamais été aussi actuelle que les albums précédents. Destiné à un public à partir de 14 ans





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Tuez-les tous ! Série : Saint-Barthélemy

Auteur : Pierre Boisserie - Eric Stalner

EAN/ISBN : 9782352046134

Prix : 15,00 €

Date de sortie : 12/04/2017

Nombre de pages : 58

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Les Arènes BD

Publié le 23/04/2017



Paris, 24 août 1572, cinq heures du matin. Le tocsin de l’horloge du Palais donne le signal du massacre. Aucun huguenot ne doit survivre à cette journée placée sous le signe de la colère de Dieu. La fureur s’empare des catholiques qui tuent à tour de bras hommes, femmes et enfants. Charles IX tente de reprendre la main sur une situation qu’il a lui-même provoquée mais assiste, impuissant, au carnage. Elie Sauveterre, jeune protestant, tente d’échapper à la mort et de rejoindre son roi, Henri de Navarre, reclus au Louvre. Son chemin croise alors celui de son jeune frère Clément, devenu catholique fanatique à la solde du duc de Guise…

 



Le premier volume de cette série concernant « La Saint-Barthélemy » publié en août 2016 avait été l’une des surprises de la rentrée2016. Huit mois plus tard, Pierre Boisserie et Eric Stalner nous proposent d’en découvrir la seconde partie. Paris, 24 août 1572, la France va connaitre l’une des pages les plus sombres de son histoire : dans les rues de la capitale de nombreux massacres sont perpétrés par les Catholiques traquant les Protestants. Hurlant « tuez-les tous », les hommes du roi Charles IX et de sa mère, Catherine de Médicis, vont semer la mort massacrant les huguenots, sans considération d'âge, de sexe ou de rang social. Face à la fureur du peuple, Charles IX va se montrer ensuite incapable à faire cesser l’hécatombe, la Seine devenant la dernière demeure des nombreux cadavres jetés dans ses eaux. Le scénario de Pierre Boisserie est sans détour, n’occultant rien des atrocités commises au nom de Dieu. Le personnage d’Elie Sauveterre, jeune Protestant tentant de rejoindre Henri IV au Louvre illustre bien le bain de sang perpétré suite à la trahison de Charles IX. Les illustrations d’Eric Stalner sont dignes du scénario proposé par Boisserie. On y retrouve l’impressionnante documentation réunie par nos deux complices afin de rester et de ressembler le plus fidèlement au contexte de l’époque. A réserver à un public à partir de 16 ans.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1557, la chasse aux hérétiques Série : Les Guerriers de Dieu

Auteur : Philippe Richel - Pierre Wachs

EAN/ISBN : 9782344013311

Prix : 14,50€

Date de sortie : 08/03/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Grafica

Publié le 21/04/2017



1557. Enlisé dans sa guerre contre Philippe II d’Espagne, Henri II, roi de France, mène un autre front : éradiquer l’hérésie qu’il estime gangréner son pays. En effet, par la complicité d’imprimeurs et de libraires hors-la-loi, les ouvrages du pasteur Calvin circulent clandestinement et, bien qu’ils soient traqués sans relâche, les huguenots – les Français protestants – sont de plus en plus nombreux. Une réalité que le chevalier Arnaud de Boissac, désireux de s'informer sur les idées réformistes, va amèrement découvrir lorsqu’il est arrêté pour avoir assisté à une cérémonie protestante secrète...



Nouvelle série historique proposée par le duo Philippe Richelle - Pierre Wachs. Les deux complices nous transportent en pleine époque de la Renaissance (1557) à la découverte du protestantisme et de ses implications politiques. Le premier tome débute dans une ère complexe où le fait d’être protestant était considéré comme une hérésie. Combinant les aventures des personnages principaux, le chevalier Arnaud de Boissac (catholique) et l'imprimeur Denis Favre (huguenot), le scénariste nous fait vivre la situation de la société française à l’époque ou l’intolérance envers les huguenots va donner naissance à la plus terrible des guerres civiles en France. Ces deux hommes vont traverser l’histoire aux côtés de personnages ayant réellement existé. Les représentations de Pierre Wachs nous font découvrir la rudesse d’être protestants lors de cette terrible période de tension. Un très bon premier récit en attendant la sortie du second tome prévue début mai 2017.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Sosso Série : La jeunesse de Staline

Auteur : Prolongeau - Delalande - Liberge

Prix : 17,00 €

Date de sortie : 18/01/2017

Nombre de pages : 72

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Les Arènes BD

Publié le 19/04/2017


Moscou, 1931. Au coeur du Kremlin, Staline, tout à sa paranoïa démente, se décide sur un coup de tête à raconter les premières années de sa vie. Il entame une terrible confession, qu’il dicte à un pauvre secrétaire du Parti, terrifié. De son enfance perturbée à Gori au séminaire de Tiflis, des hold-ups, coups de force sanglants et premières grèves à Bakou jusqu‘aux prisons de Sibérie, nous assistons à la naissance d‘un monstre, que ses parents et amis appelaient alors affectueusement : «Sosso». Et Staline se souvient… de sa mère Keke qui, après deux enfants morts, le couva jusqu’à l’obsession. De son père alcoolique, Besso le Dingue. De son acharnement à devenir, toujours, un chef de bande. Du séminaire où il lut des livres interdits, dont Marx, et provoqua l’autorité religieuse. Staline avant Staline, c’est un parrain mafieux, un maître-chanteur, un terroriste sans scrupules qui n’hésite pas à faire mitrailler la foule, mais aussi un poète refoulé, un séducteur. Bientôt, il rencontre Lénine, et entre en clandestinité pour échapper à «l’Okhrana», la police secrète du Tsar. Régulièrement envoyé en Sibérie, il s’en évadera chaque fois… Dans l’ombre, peu à peu, grandit la fleur vénéneuse qui, préparant la révolution marxiste de 1917, fit aussi le lit de l’un des plus impitoyables dictateurs et criminels communistes de l’Histoire : « Sosso », psychopathe et tueur de masse – bientôt à la tête du plus grand des Empires

 



Retracer l’histoire du petit père des peuples et plus particulièrement la jeunesse d’Iossif Djougachvili plus communément connu sous le nom de Staline, voilà l’important défi relevé par Arnaud Delalande, Hubert Prolongeau et Eric Liberge. Le livre débute par l’attaque d’une malle postale commisse le 13 juin 1907 sur la place de la liberté de Tiflis (Tbilissi en Géorgie), un hold-up sanglant faisant de nombreuses victimes parmi les civils, rapportant une importante somme d’argent pour alimenter les caisses de la révolution Bolchevique. Troisième fils (mais seul survivant) né en 1878 d’un père alcoolique (Besso) et d’une mère religieuse (Keke), il est régulièrement battu par ses parents. A l’âge de six ans, il contracte la variole dont il gardera de nombreuses traces sur son visage. Sa mère, qui rêve d’en faire un ecclésiastique, le fait entrer à l’école paroissiale et ensuite au séminaire. C’est parmi les religieux qu’il développe sa colère et son engagement vers un idéal communiste. Les scénaristes présentent leur histoire à travers les yeux d’un petit fonctionnaire du Kremlin à qui Staline dicte ses mémoires. Le lecteur se trouve dans un exercice de biographie chronologique décrivant au fur et à mesure la naissance du monstre que l’on connaît à l’heure actuelle. Les dessins d’Eric Liberge transmettent parfaitement les images que l’on peut se faire du récit exprimé par les scénaristes, le tout accompagné de couleurs sombres, dans des tons ocre, rouges et gris. Un livre accessible à un public à partir de 14 ans. NB : Pour les lecteurs voulant joindre l’image à la réalité, je ne peux que vous conseiller la vision du reportage « Apocalypse Staline ».






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Les apprentissages de Colette Auteur : Goetzinger Annie

EAN/ISBN : 9782205072693

Prix : 24,95 €

Date de sortie : 17/03/2017

Nombre de pages : 128

Catégorie : Biographie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Collection : Documentaire - Biographie

Publié le 13/04/2017



Plusieurs biographies racontent cette femme et auteure hors norme qu'est Colette (1893-1954). Ce sont ses années d'apprentissage qui sont relatées ici, de son mariage, à l'âge de 20 ans, jusqu'à son divorce. « On ne meurt que du premier homme », écrira-t-elle en 1909. Mais cette mort peut être un nouveau commencement, et celle qui signera « Colette » à partir de 1910 est bien cette femme qui ouvre progressivement les yeux sur sa condition de femme écrivain exploitée et d'épouse bafouée, et qui va s'émanciper, avec quel talent !, par l'écriture. Incroyablement complexe, puissamment déterminée, véritablement douée, Colette interpelle par sa capacité à réinventer sa vie et à s'affirmer comme un être libre.



Annie Goetzinger nous présente une biographie de « Colette » (1873-1954), l’auteur des livres « Claudine ». Ses premiers ouvrages, signés par son mari, furent des succès en librairie. A une époque où le machisme régnait, cette jeune provinciale arrivée à Paris dans le sillage de son mari Willy va peu à peu s’émanciper et prendre des libertés au niveau littéraire, théâtral et photographique. Dès le début du siècle dernier, elle a maitrisé les bases du marketing actuel. Présente dans les domaines artistiques, elle a révolutionné ces derniers en y apportant sa touche d’audace et de liberté. Malgré une vie ponctuée de nombreux rebondissements, Colette ne cessa jamais d’innover. L’ensemble de cette existence mouvementée est magnifiquement illustrée par Goetzinger dans ce livre accessible à un lectorat à partir de 16 ans






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1939 - 1945 La seconde Guerre mondiale Série : L'histoire de France en BD

Auteur : Bruno Heitz - Isabelle Bournier

EAN/ISBN : 9782203115927

Prix : 12,50 €

Date de sortie : 15/03/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Publié le 31/03/2017



Au coeur de la Seconde Guerre mondiale, la France vit ses "années noires". Chaque jour est marqué par la pénurie, la peur d'une rafle ou d'un bombardement. Pétain et De Gaulle, France libre et Vichy, occupation, déportation, débarquement, résistance, collaboration... Avec cette BD, découvrez les enjeux et les temps forts d'un conflit dramatique.



Destiné aux enfants à partir de 8 ans, ce livre a été réalisé dans le but d'expliquer à ceux-ci cette période trouble que fut la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). Les dessins effectués par Bruno Heitz sont spécialement adaptés pour nos petites têtes blondes prenant bien soin de ne pas montrer explicitement les atrocités commises lors du conflit. Pas question de retrouver ici des éléments graphiques réalistes, ce n’est absolument pas le but recherché. Scénarisé par Isabelle Bournier, la directrice culturelle et pédagogique du Mémorial de Caen nous propose une approche chronologique du sujet. N’hésitez pas à parcourir cette réalisation avec vos enfants afin de pouvoir répondre aux questions que ceux-ci peuvent se poser. En résumé, un livre très bien agencé permettant d'aborder avec de jeunes enfants un des grands sujets difficile du siècle dernier. 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-532


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2017