?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-531


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Un rêve pour trois Série : Emma & Capucine

Auteur : Jérôme Hamon - Lena Sayaphoum

EAN/ISBN : 9782505066118

Prix : 9,99 €

Date de sortie : 24/03/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 27/03/2017



Emma et Capucine sont sœurs et partagent un rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l'Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles. Capucine passe les premières auditions avec succès. Pas Emma... et le monde de la jeune fille s'écroule. Mais sa vocation n'est-elle pas ailleurs ? Si son père l'encourage à chercher sa propre voie, sa mère n'envisage pas qu'elle puisse renoncer à la danse. Quant à Capucine, l'idée même d'évoluer sans sa sœur lui paraît un défi insurmontable. Néanmoins, Emma découvre de nouveaux horizons et de nouvelles sensations grâce au hip-hop...

 



Lena Sayaphoum nous propose sa première réalisation en BD. L’histoire de deux sœurs (Emma & Capucine) partageant le rêve commun d’entrer à l’école de Danse de l’Opéra de Paris. Pourtant, lorsqu’elles passent les auditions, les portes s’ouvrent pour Capucine renonçant à Emma pour cause d’un style de danse trop personnel. Désœuvrée, cette dernière envisage d’abandonner totalement son rêve. C’est sans compter sur le soutien de ses parents mais aussi avec la rencontre de Jake, un jeune garçon passionné de hip-hop, pour lequel Emma éprouve ses premiers frissons amoureux. Le scénario proposé par Jérôme Hamon (Yokozuna, Nils) est parfaitement intemporel. Les illustrations et couleurs de style « manga » plairont sans aucun doute au public destiné (jeunes filles à partir de 11 ans). Album lu et approuvé par ma petite voisine « Mélanie » qui s’est reconnue dans certaines situations représentées. Le prochain tome « Premiers doutes » est lui prévu pour septembre 2017.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge & Mélanie


Diamants Série : Katanga

Auteur : Fabien Nury - Sylvain Vallée

EAN/ISBN : 9782205074550

Prix : 16,95 €

Date de sortie : 03/03/2017

Nombre de pages : 76

Catégorie : Thriller historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : https://youtu.be/ECqAlTnF4l4

Publié le 26/03/2017



En 1960, après quatre-vingts ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession. Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre ; au coeur du conflit : la possession des territoires miniers. De nombreux massacres et exodes de civils s'ensuivent. L'ONU impose alors sa médiation et l'envoi de Casques bleus sur place... Dans le même temps, une horde d'ignobles mercenaires est recrutée pour aller libérer les exploitations minières occupées... Et un domestique noir, Charlie, tord le cou au destin en mettant la main sur un trésor inestimable : 30 millions de dollars de diamants... ce qui fait de lui le Noir le plus recherché du Katanga.

 



Nouvelle coopération pour les auteurs d’ « Il était une fois en France », Fabien Nury (scénariste) et Sylvain vallée (dessinateur) nous emmène dans le Katanga du début des années soixante. Alors que l’ex-Congo Belge proclame son indépendance, les deux plus riches provinces du pays (Katanga et Sud Kasaï) font sécession. De nombreux intérêts économiques vont transformer cette région en poudrière déclenchant une guerre civile entre les différents protagonistes. C’est cette ambiance que nos deux complices utilisent dans leur récit. On se retrouve en compagnie de mercenaire à la recherche d’un serviteur noir ayant mis la main par hasard sur une mallette contenant l’équivalent de trente millions de dollars en diamants. Comme c’était déjà le cas dans la série précédente, Sylvain Vallée a le don particulier de pouvoir représenter une large panoplie de personnages sans tomber dans le piège du duplicata. Cette fois, il nous gratifie d’une série de « gueules » caricaturées digne de figurer dans un film d’Audiard. Les dix premières pages de l’album sont consacrées à l’histoire du roi Msiri, roi du Garenganze (futur Katanga) qu'il dirigeait dans la terreur et le sang. Ce dernier s'était enrichi dans le commerce du cuivre et des esclaves avant d’être abattu le 20 décembre 1891 par un officier belge (Capitaine Omer Bodson). Mixant réalité historique et fiction, cette histoire qui comporte plusieurs scènes violentes fait de ce récit un livre convenant à un public à partir de seize ans. Dans l’attente et l’impatience de lire la suite de ce triptyque.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Les ombres de Constantinople. Série : Jour J

Auteur : Pécau - Duval - Blanchard -Kordey Igor - Yana

EAN/ISBN : 9782756080505

Prix : 15,50 €

Date de sortie : 08/03/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Uchronie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Neopolis

Publié le 22/03/2017



1453. Les Turcs assiègent Constantinople, jamais conquise, qui se prépare pour son ultime combat. Cette fois seule une intervention des armées chrétiennes pourrait renverser la situation... Iskander, janissaire déserteur albanais, se lie d'amitié avec Vlad Basarab de la dynastie des Draculea, dit Vlad l Empaleur. Ensemble, ils livrent un combat sans merci pour défendre la Ville. Mais à force de combattre le tigre ne devient-on pas tigre soi-même ?



Attention, âmes sensibles s'abstenir! Ce dernier tome de « Jour J » comporte plusieurs passages assez violents. Cette nouvelle uchronie nous emmène fin mai 1453 lors du siège de Constantinople en plein affrontement entre l’Orient et l’Occident. Deux hommes, Iskander ancien janissaire albanais qui a déserté son camp et Vlad Basarab (alias Vlad l'Empaleur), font alliance dans l’espoir de sauver la ville assiégée par les Turcs. Les scénaristes (Duval, Pécau & Blanchard) réunissent l’ensemble des éléments nécessaires afin de faire de cette nouvelle aventure un succès : trahisons, meurtres, vengeances sont au programme. Les représentations effectuées par Yana (assisté d’Igor Kordey) sont sans détours, ponctuées de quelques scènes impressionnantes telles décapitations et empalements. Comme déjà précisé plus haut, le contenu du livre étant assez violent, celui-ci s’adresse plutôt à un public averti.

NB : Le 29 mai 1453, le sultan Mehmed II met fin à plus de 1 000 ans d'histoire byzantine. A la tête d’une armée de 80 000 hommes, il s’empare de la ville de Constantinople défendue par 7000 soldats (dont 2000 italiens) après un siège de deux mois. L’empereur Constantin XI (1448-1453) perdit la vie lors des derniers combats.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Haytham: une jeunesse syrienne Auteur : Nicolas Hénin - Kyungeun Park

EAN/ISBN : 9782205075908

Prix : 17,95 €

Date de sortie : 16/09/2016

Nombre de pages : 80

Catégorie : Biographie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Collection : Documentaire - Biographie

Publié le 20/03/2017



À Deraa, en Syrie, Haytham est le fils d’un des leaders de la jeune révolution. À 14 ans, il est sur les premières barricades, mais bientôt il doit fuir. Il arrive en France, un pays dont il ne parle pas la langue. Quatre ans plus tard, après une mention bien au bac, le jeune réfugié est devenu un élève de maths sup. Cette histoire vraie, à la fois tragique et porteuse d’espoir, est racontée par Nicolas Hénin, grand reporter et spécialiste de la Syrie qui fut pendant près d’un an otage de Daesh, et mise en images par le dessinateur de Yallah Bye. Haytham a activement participé à l’écriture du scénario, donnant à ce récit passionnant toute sa vérité.

 



Cette histoire raconte l’enfance syrienne de Haytham, on peut classer ce livre comme un digne successeur à  « Persépolis » qui était lui consacré à la situation iranienne après la fuite du Chah fin des années 70. Le scénariste, Nicolas Hénin nous délivre un récit racontant le parcours d’un enfant dont le père, opposant politique, a fui la Syrie et trouvé l’asile politique en France. Chronologiquement, on y découvre les effets et la situation provoquée par les premiers printemps arabes sur le peuple syrien ainsi que la répression effectuée par les troupes fidèles à Bachar el-Assad. Les dessins proposés par Kyeungeun Park sont vraiment expressifs offrant beaucoup de force et de naturel à cette biographie mise en scène avec réalisme, pudeur, ne comportant aucune hypocrisie. Nicolas Hélin place le lecteur dans la peau d’Haytham afin de lui faire connaitre le sort de ce jeune garçon cherchant un peu de protection en France où ailleurs.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Jutland Série : Les Grandes batailles navales

Auteur : Jean-Yves Delitte

EAN/ISBN : 9782344011348

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 15/03/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Histoire

Publié le 18/03/2017



31 mai 1916. Après plus de deux ans d’attente et plusieurs occasions manquées, la Royal Navy anglaise, dont la Grand Fleet est commandée par le vice-amiral John Jellicoe et l'escadre des croiseurs de bataille par le vice-amiral David Beatty, contraint les Allemands à une grande confrontation navale en mer du Nord au large des côtes danoises du Jutland. L’amirauté britannique a fait le choix de privilégier dans les engagements la vitesse de déplacement et le tir rapide. Pour y répondre, le blindage des croiseurs de bataille, fer de lance de toute flotte, a été allégé. Le choix va s’avérer dramatique pour les navires de la Royal Navy dont les soutes débordent de cordite, un nouvel explosif d’une puissance alors jamais égalée. Trois croiseurs de bataille, dont Le HMS Invincible et son amiral Horace Hood, vont le payer chèrement. Il suffira d'une bordée d’obus allemands pour embraser les vaisseaux de guerre anglais et bouter le feu à la cordite avec les conséquences que l’on imagine aisément. Alors que la bataille entre les deux flottes ne fait rage que depuis peu, la Royal Navy perd trois de ses fleurons et plus de 3.000 hommes. Si victoire il y a, elle eut un goût amère, assurément… Jutland a été la dernière grande confrontation maritime de la Première Guerre Mondiale. Malgré leurs très lourdes pertes, supérieures aux allemands, les Anglais y réaffirmaient leur hégémonie maritime sur les mers du monde et l’Allemagne, trop consciente d’avoir échappée au désastre, décidait de confiner dans ses ports la plupart de ses navires.

 



Première salve composée de trois albums pour cette nouvelle série consacrée aux grandes batailles navales abordée par Jean-Yves Delitte, le peintre Officiel de la Marine, membre titulaire de l’Académie des Arts & Sciences de la mer. Tous scénarisés par ce dernier, Jean-Yves a laissé les crayons à Denis Bechu pour l’album traitant de Trafalgar. Concernant l’album se rapportant à la bataille maritime du Jutland, la plus importante et meurtrière du XXe siècle, l’auteur nous en fait découvrir le contexte au travers des yeux de deux belligérants.  Malgré la puissance de feu et le nombre supérieur de navires, la Royal Navy va subir de lourdes pertes infligées par la marine du Kaiser. Des milliers de marins britanniques perdirent la vie en moins de vingt-quatre heures, choquant profondément l’opinion publique au Royaume-Uni. Illustré de représentations non édulcorées, le livre nous emporte en plein cœur de cette bataille ayant eu lieu au large des côtes danoises. A signaler la présence d’un dossier didactique de huit pages situé en fin d’ouvrage reprenant un bref historique ainsi que les caractéristiques des différents types d’embarcations ayant participé à cette bataille. Une superbe collection destinée à un public composé d’adolescents mais qui plaira sans aucun doute aux plus âgés.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Able Archer 83 Série : Luftballons

Auteur : Pécau - Maza - Fernandez

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 01/02/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Neopolis

Publié le 21/02/2017


En 1983, l’OTAN déclenche Able Archer 83, la plus grande manoeuvre interarmée que l’organisation a montée à ce jour. Sauf que les Soviétiques pensent qu’il s’agit d’une couverture pour lancer les premières opérations de la IIIe Guerre Mondiale... Deux soeurs, Lena, pilote de chasse dans l’armée est-allemande, et Romi Strauss, infiltrée à Berlin Ouest par le maître-espion Markus Wolf, se retrouvent alors au coeur de l’affrontement.

 



« Able Archer 83 » est le nom de code utilisé lors d’un exercice militaire effectué du 7 au 11 novembre 1983 par les forces de l'OTAN afin d'entraîner ses différents postes de commandements aux procédures d’utilisation lors de frappes nucléaires. Le niveau de réalisme atteint par le déclenchement de cette opération couplé avec un environnement international tendu (crise des euromissiles, destruction du vol 007 de la Korean Air Line) ont mené une partie de l'état-major soviétique à craindre l’imminence d’une frappe nucléaire américaine.  L’ensemble des forces nucléaires soviétiques ainsi que les unités aériennes stationnées en RDA allemande et en Pologne furent placées en alerte. Cet « exercice »  est à considérer comme l'un des moments les plus critiques où les deux grands blocs ont été proches d'une guerre nucléaire depuis la crise des missiles cubains de 1962. Le scénario écrit par Pécau invite les lecteurs à entrer dans l’escalade des tensions entre les deux grandes puissances mondiales. L’histoire nous fait faire la connaissance de deux sœurs séparées à l’âge de deux ans, l’une exerçant la fonction de pilote de chasse côté est-allemand alors que la seconde officie comme espionne dans le Berlin- ouest. L’aventure, se passant majoritairement au sol, est agrémentée de quelques belles scènes aériennes illustrées par Maza. A signaler la formidable palette de couleurs utilisée par Fernandez. Un livre destiné à un public à partir de 16 ans remémorant certains souvenirs aux plus âgés. 

"Able Archer 83" is the code name used in a military exercise from 7 to 11 November 1983 by NATO forces to train its various command posts in procedures for use during nuclear strikes. The level of realism achieved by triggering this operation coupled with a tense international environment (crisis of the euromissiles, destruction of flight 007 of the Korean Air Line) led a part of the Soviet staff to fear the imminence of a " An American nuclear strike. All the Soviet nuclear forces as well as the air units stationed in the German and Polish GDR were placed on alert. This "exercise" is to be considered as one of the most critical moments when the two major blocs have been close to a nuclear war since the Cuban missile crisis of 1962. The scenario written by Pecau invites readers to enter the The escalation of tensions between the two major world powers. History makes us to know two sisters separated at the age of two years, one being the fighter pilot on the East German side while the second is a spy in West Berlin. The adventure, happening mostly on the ground, is embellished with some beautiful aerial scenes illustrated by Maza. To point out the formidable palette of colors used by Fernandez. A book intended for a public from 16 years old remembering certain memories to the oldest.

 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


La naissance de la 4 CV Auteur : Vincent Dugomier - Bruno Bazile

EAN/ISBN : 9782344006054

Prix : 13,90 €

Date de sortie : 01/02/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventures automobiles

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Plein Gaz

Publié le 18/02/2017



1939, Salon de l’Automobile de Berlin. Ferdinand Picard et Charles-Edmond Serre, deux ingénieurs de chez Renault, sont impressionnés par les véhicules allemands. Inspirés par la petite mais ingénieuse KDF Wagen – la fameuse « Coccinelle » –, ils rentrent en France avec l’idée d’un modèle similaire de voiture pour budgets modestes. Mais en seulement quelques mois, la guerre éclate, la France capitule et l’usine Renault de Boulogne-Billancourt est réquisitionnée par l’armée nazie. Pour autant, ils n’abandonnent pas leur idée. Ils en sont persuadés, après la victoire inéluctable des Alliés, la France, en pleine reconstruction, aura besoin d’une véritable voiture accessible à tous. En secret, dans des ateliers souterrains, sous le fracas des bombardements, ils se mettent à dessiner les plans et imaginer le moteur de celle qui deviendra la future 4CV...

 



Ce livre nous plonge dans la chronologie des usines Renault lors du second conflit mondial en nous invitant à découvrir l’histoire de la création à la réalisation de la 4CV Renault, la première voiture française vendue à plus d’un million d’exemplaires ! Née dans l’esprit de quatre hommes dont deux ingénieurs français après la vision de la KDF Wagen, plus connue sous le nom de« Coccinelle», lors du Salon automobile de Berlin en 1939, Ferdinand Picard et Charles-Edmond Serre vont mettre tout en œuvre afin de développer une petite voiture accessible à un large public à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Face aux nombreux obstacles rencontrés (interdiction de développer de nouveaux projets pendant l’occupation, bombardements des usines Renault, scepticisme de Louis Renault vis-à-vis du projet, pénurie de matières premières, nationalisation de la société en sortie de guerre), ils redoubleront d’ingéniosité afin de présenter une première version de leur création au Salon automobile de Paris en 1946. Scénarisé par Dugomier, mis en images avec le talent graphique de Bruno Bazile, nos deux compères nous transmettent une bande dessinée accessible à l’ensemble des lecteurs à partir de 10 ans. En attente avec impatience des histoires de la 2CV Citroën et de la non moins populaire « voiture du peuple » Coccinelle Volkswagen.

 



Extrait 1 La naissance de la 4 CV


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


L'apprentissage Auteur : Jean-Charles Kraehn - Chrys Millien

EAN/ISBN : 9782205076356

Prix : 13,99 €

Date de sortie : 10/02/2017

Nombre de pages : 60

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Collection : Hors Collection

Publié le 08/02/2017



Tanguy-la-Vie-Dure, alias Josef, raconte ses aventures dans un carnet laissé à Yann Calec. Ce dernier découvre alors le passé tumultueux d'un aviateur hors norme. Cet épisode raconte l'arrivée de Josef et de sa mère dans la région parisienne après qu'ils ont fui l'Afrique dans les années 1920. Surnommé « le Boche », en raison de la nationalité de son père, le jeune homme n'a pas d'autre choix que de travailler comme ouvrier pour pouvoir vivre. Pourtant Josef caresse toujours le rêve de piloter un avion et de reprendre les airs mais, sans argent et avec ses origines, ce rêve semble inaccessible…

 



Pari réussi pour le duo Kraehn – Millien avec ce second volume de l’aviateur. Après leur exil africain, la famille nombreuse de Josef (la mère et ses sept enfants) rencontrent beaucoup de difficultés pour trouver un logement en région parisienne. Surnommé « le Boche » à cause de son accent allemand, Josef et son frère Mose arrivent à se faire engager comme apprentis mécaniciens dans les ateliers d’aviation des frères Caudron. Malheureusement, la guerre étant finie, la production des ateliers s’est modifiée se basant en grande partie sur la fabrication de charrette en bois. Malgré cela, Josef rêve toujours de voler et de passer son brevet de pilotage. Il se lie d’amitié avec Oscar, un mécanicien retapant un ancien Caudron pour le compte d’un aristocrate. Pendant ce temps, son frère Mose entre dans la pègre parisienne parmi « les Apaches » se plaçant sous les ordres de « l’Eustache ». Lorsqu’il constate que sa candidature est refusée par l’armée française, Josef se rapproche du milieu en proposant un deal inédit à son chef de bande. Côté représentations, malgré la perte d’Erik Arnoux, Chrys Millien remporte le défi de nous emporter dans le milieu de la pègre parisienne du début des années vingt.  Chnouf et fée verte font bon ménage tout au long du récit. Mention particulière pour Patricia Jambers qui réussit le tour de force de coloriser précisément une aventure dont l’ambiance est beaucoup plus sombre que le premier tome. En attente avec impatience de la suite des aventures de Josef.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Les droits de l'homme Série : La petite Bédéthèque des Savoirs

Auteur : De Smet François - Bouüaert Thierry

EAN/ISBN : 9782803637379

Prix : 10,00 €

Date de sortie : 03/02/2017

Nombre de pages : 88

Catégorie : Société

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 02/02/2017



En 1948, dans la foulée de la guerre et de la découverte de la Shoah, un comité de rédaction exceptionnel dirigé par Eleanor Roosevelt et René Cassin tentait de rédiger la toute première déclaration des droits de l'homme à vocation universelle. Cet évènement s'avérera être une confrontation constante entre plusieurs visions du monde : Orientaux et Occidentaux, Américains et Européens, Nord et Sud... Cette bande dessinée revient sur l'histoire de cette équipe qui a couché sur papier un rêve commun : un monde dans lequel l'homme ne serait plus une proie pour l'homme.

 



Il est rarissime pour moi de connaitre un coup de foudre immédiat pour une BD. C’est pourtant le cas avec le seizième tome de « la petite bédéthèque  des savoirs » traitant des droits de l’homme. Le concept de cette série est basé sur la rencontre d’un illustrateur BD avec un spécialiste du sujet traité. Dans le cas qui nous occupe, le scénario de François De Smet (philosophe et directeur de Myria, l’organisme fédéral belge chargé de veiller aux droits fondamentaux des étrangers) est parfaitement ciselé. Ce dernier présente l’histoire de la charte des droits de l’homme dévoilée aux lecteurs sous forme de dialogue.  Ce qui paraît déroutant au départ est très vite assimilé au fur et à mesure de la progression de la lecture. L’ensemble est présenté de façon intelligente, débutant sur l’exorde de ce texte né des exactions commises à Auschwitz et dans d’autres camps de concentration. Les différents articles sont ainsi passés en revue, l’ensemble des cases étant brillamment illustré par Thierry Bouüaert.  Au terme de la lecture de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, on se rend compte qu’elle n’est pas un simple catalogue de droits mais bien « un rempart fragile mais réel contre l’ignorance, la haine, la peur.». En résumé, une énorme piqure de rappel pour chacun d’entre nous afin de ne plus connaitre de situation où l’homme devient une proie pour lui-même. A distribuer largement dans les lycées mais aussi dans les différents hémicycles, parlements et assemblées afin de ne jamais oublier les valeurs essentielles représentées par ce texte.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Les deux géants. Série : Les enfants de la résistance.

Auteur : Vincent Dugomier - Ers

EAN/ISBN : 9782803670260

Prix : 10,95 €

Date de sortie : 03/02/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Collection : Hors Collection

Publié le 02/02/2017



Le papa de François a été fusillé par les nazis. Après cette épreuve, François, Lisa et Eusèbe sont plus que jamais déterminés à reprendre leurs activités résistantes. Toujours cachés sous le nom de « LYNX », ils mènent à bien de nouvelles missions, parfois très dangereuses, en collaboration avec « PEGASE », un agent de Londres, qui ne voit en eux que des petits messagers. L'oncle de François, qui espère revenir dans la ferme de son frère décédé, a beau être de la famille, ses opinions ne sont pas celles d'un résistant. C'est un adepte du Maréchal Pétain et ses intentions ne sont pas forcément louables... Avec l'entrée en 1941 de l'URSS et des États-Unis dans la guerre, c'est l'occasion pour François de s'intéresser à la politique, au communisme et au capitalisme, et de comprendre la difficulté d'organiser un monde juste où chacun trouverait sa place.

 



Avec ce troisième tome, le duo Dugomier- Ers continue à explorer l’histoire du second conflit mondial vécu au travers des yeux d’enfants préadolescent. Avec toute la pudeur mais aussi une sensibilité due à leur jeunesse, François, Lisa et Eusèbe vont se mettre au service de la résistance sous le pseudo de « LYNX ».Ensemble, ils vont découvrir la cupidité et la bêtise du monde des adultes au travers des agissements de ces derniers. Des idéologies telles que le communisme, le capitalisme et le bolchévisme leur seront expliqués individuellement par le maître d’école. Ils découvriront aussi la politique collaborationniste du Maréchal Pétain avec l’occupant Nazi entretenant la haine contre les personnes juives et communistes. En contact avec un autre réseau « PEGASE », ignorant tout de leurs âges, nos protagonistes vont commettre leur premier sabotage contre l’occupant. En conclusion, un livre s’adressant à tous, petits et grands, tellement  scénariste et dessinateur réussissent à nous transmettre les émotions rencontrées par nos jeunes héros. Une série à partager dans les écoles pour commémorer la mémoire et les sacrifices effectués par nos grands-parents au nom de la liberté.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-531


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2017