?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Les Bidochon sauvent la planète Série : Les Bidochon

Auteur : Binet

EAN/ISBN : 9782352072072

Prix : 10,50€

Date de sortie : 17/10/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Fluide Glacial

Publié le 28/10/2012



Notre bonne vieille terre est entre de bonnes mains…Dans le nouvel opus de Christian Binet, Robert et Raymonde Bidochon découvrent l’écologie. Raymonde est devenue une adepte à l’excès d’un mode de vie écologique, entraînant son compagnon Robert peu concerné dans un premier temps, par la nouvelle lubie de sa femme.Environnement, co-voiturage, économies d’énergie, tri sélectif… les Bidochon découvrent les joies et les peines de l’écologie



Pas de changement au niveau du dessin de Christian Binet. Alors que l’on aurait pu craindre un essoufflement de la série doutant de la capacité de renouvellement de son créateur, celui-ci arrive toujours à étonner son lectorat avec de nouvelles idées ! Et ce tome 21 n’en manque pas ! En effet, l’écologie tout entière y passe, que ce soit avec le tri sélectif, les maisons vertes, le covoiturage, les ampoules économiques et j’en passe. Le tout étant bien entendu à voir au travers des yeux de Robert et Raymonde, ce qui apporte cette note particulièrement savoureuse à ce nouvel opus. La majorité d’entre nous se reconnaîtrons dans certaines situations évoquées par cet album (tri sélectif)! À vous procurer d’urgence dans toutes les bonnes librairies !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.


Epilogue Série : Notre mère la guerre

Auteur : Kris - Maël

EAN/ISBN : 9782754807524

Prix : 16,25€

Date de sortie : 04/10/2012

Nombre de pages : 64

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Futuropolis

Publié le 28/10/2012



En septembre 1917, remis de ses blessures, le lieutenant Vialatte apprend deux nouvelles d’importance : Eva, l’amour de sa vie, travaille comme interprète à la Croix-Rouge. Par ses fonctions, elle est en contact avec les camps de prisonniers français en Allemagne. Et c’est par elle que Vialatte découvre que Peyrac, porté disparu en 1915, a été fait prisonnier et qu’il est bien vivant. Vialatte, avec l’aide de Janvier, reprend donc son enquête à zéro... Notre Mère la Guerre est un récit, sous des allures d’enquête policière, qui prend la guerre comme sujet principal. Un récit qui aborde la question de ce Mal Absolu qu’est la guerre, à travers l’affrontement de deux hommes en plein coeur des tranchées françaises : un caporal et un lieutenant de gendarmerie, un socialiste antimilitariste et un militant catholique et patriote. Avec ce quatrième et dernier tome, le lieutenant Vialatte découvre l'assassin, dans une ultime confrontation déchirante ! Un dénouement inattendu, douloureux et impitoyable, à l'image de cette guerre de 14, lourde en pertes humaines et en désolation...



Clôture de cette histoire débutée en 2009 par Kris & Maël. Un dernier tome superbement réalisé comportant de nombreux flashbacks permettant aux lecteurs de relier certaines zones d’ombres présentes dans les tomes précédents et nous permettant de les voir sous un nouveau regard. La résolution de cette enquête devinée par certaine personne reste quand même assez surprenante ! Le scénario signé par Kris est vraiment prenant quant aux dessins de Maël, ils illustrent parfaitement le message et la réflexion que les auteurs veulent nos donner sur l’absurdité de cette grande guerre. La note maximale pour l’ensemble de cette superbe série.



Extrait 1 Notre mère la guerre (tome 4)  - Epilogue Extrait 2 Notre mère la guerre (tome 4)  - Epilogue Extrait 3 Notre mère la guerre (tome 4)  - Epilogue Extrait 4 Notre mère la guerre (tome 4)  - Epilogue

Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.


Seul contre toutes Série : L'Instit Latouche

Auteur : Leogrin & Falzar

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 19/10/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 26/10/2012


Pour l'instit Latouche, le 1er septembre est une date bénie. Il retrouve son stylo-bille rouge, son tablier gris et ses élèves verts (de peur).Mais cette année, à St Potache, la rentrée est résolument rose: il n'y a que des femmes dans la nouvelle équipe éducative! Ce qui n'ira pas sans poser quelques soucis à notre vieux garçon bougon...



Je dois avouer que je suis généralement méfiant quant au principe des spin-off de séries à succès. L'aspect commercial de la démarche me laisse pensif et il faut bien reconnaître que l'on y trouve le meilleur mais aussi le pire... Avec ce premier album de l'Instit Latouche, le moins que l'on puisse dire est qu'il fallait oser. L'univers de la série mère l'Elève Ducobu de Godi et Zidrou semblait, a priori, assez cloisonné. Et puis, offrir le premier rôle à la « bête noire » du célèbre cancre à pull rayé n'était vraiment pas gagné d'avance... Et pourtant... Falzar, ex-instituteur et vieux complice de Zidrou (Sac à Puces), lui-même ex-instituteur, offre au pauvre Latouche un véritable statut de héros. Lui que l'on a l'habitude de voir faire face à ses élèves est ici confronté à des collègues exclusivement féminins, ce qui ne risque pas de le décoincer, quoi que... Graphiquement, une autre surprise est également au rendez-vous, puisque le nom Leogrin constitue en fait la contraction de deux patronymes, ceux de Lucio Leoni et Manuela Negrin, deux dessinateurs italiens. Il semble décidément que l'Italie fournisse bien des talents au Lombard (hé, hé, y'a pas de hasard...), même si on a plutôt l'habitude de croiser ces signatures méditerranéennes dans un genre plus réaliste. En tous cas, le travail fourni Leogrin est bluffant, tant le dessin se rapproche de celui de Godi, à qui, au premier coup d'oeil on attribuerait très facilement cet album... On aperçoit bien Ducobu au hasard de l'une ou l'autre case, mais c'est vraiment sur Latouche que tout est ici axé, et ça fonctionne plutôt bien. Notre homme peut faire preuve de ressources insoupçonnées et on finirait presque par trouver la tablier gris plutôt « tendance »... Après bien des séries consacrées aux enfants et élèves, les instits ont enfin leur héros. Et en plus, le tome 1 sort juste à la période du premier bulletin de l'année scolaire... Qui a dit que les choses ne changeaient pas à Saint Potache ?






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Chen et moi Série : Cédric

Auteur : Laudec & Cauvin

EAN/ISBN : 9782800154503

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 09/11/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Publié le 26/10/2012



Que faire quand l'élue de votre coeur vous ignore superbement ? Voilà bien une question au sujet de laquelle Cédric pourrait écrire une thèse. Tout amicale qu'elle soit avec lui, Chen n'est apparemment pas prête à succomber au charme de son camarade, pourtant prêt à tout pour l'épater, la surprendre, l'apitoyer... ou la faire rire, mais souvent à ses dépens !



Sous-titrée « recueil de flops amoureux », voici déjà la cinquième compilation des gags de Cédric. Il s'agit ici d'une dizaine d'historiettes axées sur les déboires sentimentaux du blondinet gaffeur et de la craquante et imprévisible petite Japonaise de son coeur. Au-delà de cette relation mouvementée entre les deux personnages, on y retrouve évidemment ce qui fait la richesse de la série, un univers familial bien construit et les échanges amusants entre ses protagonistes. Ainsi, ici, c'est devenu un classique, l'inénarrable papy (qui n'est pas sans rappeler le...scénariste Raoul Cauvin) et ses bons conseils ne sont jamais bien loin de ce qui anime le « couple-vedette ». Cédric constitue une valeur sûre du journal Spirou, le dessin de Tony Laudec est toujours aussi sympa et le prolifique Raoul Cauvin s'y montre généralement à son meilleur niveau. Evidemment, pour ceux qui connaissent la série initiale, ce genre de « best of » n'a qu'un intérêt très limité, mais comme la fin d'année approche, les éditeurs jouent aussi la carte « cadeau ». Et dans cette optique, cet album à la maquette soignée et à la couverture pailletée pourrait facilement trouver sa place dans une hotte ou au pied d'un sapin, à l'attention de nouveaux lecteurs... amoureux ou pas !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


T'es gonflé ! Série : Le Petit Spirou

Auteur : Tome & Janry

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 02/11/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Publié le 25/10/2012


Les adultes sont décidément fous à lier, non pas que ce soit une nouveauté, mais il faut reconnaître qu'entre Grand-Papy qui joue à saute-mouton avec Gourmandine en pleine nuit, Grand-Mamy qui fait la gâteuse dans le bus, Langélusse qui joue aux indiens et M. Mégot au séducteur, il y a de quoi avoir le tournis. Heureusement, le Petit Spirou est là pour insuffler un peu de sagesse à tous ces zozos...



Sans doute n'est-ce pas un hasard, mais alors que l'on s'approche de 2013 et du 75ème anniversaire du Journal Spirou et du héros du même nom créé par Rob'Vel dans ses pages, Dupuis nous propose le même mois un album du Petit Spirou et une très belle réédition de « la Foire aux Gangsters », un court récit de Franquin et Jidéhem qui complétait l'album « le nid des marsupilamis ». Mais d'abord place aux jeunes avec ce 16ème album (déjà !) du petit Spirou. Et quel bon album ! « T'es gonflé ! » démarre en fanfare avec une histoire de 8 pages intitulée « Fais ta prière » qui nous révèle tout ce que l'on avait toujours voulu savoir sans oser le demander sur la vocation religieuse de Hyacinthe Langélusse. 8 planches qui, dès le départ, placent la barre très haut. Autour d'une histoire délirante incluant quelques références à des personnages des albums précédents, Philippe Tome joue avec les mots, les clins d'oeil, et se fait visiblement plaisir en nous faisant plaisir. Puis viennent des gags en une planche qui, pour la plupart, s'inscrivent dans ce très bon niveau. Quelques-uns font sourire, mais la plupart font rire franchement. Mieux encore, Tome et Janry évitent la grosse ficelle (string ?) du gag sous la ceinture dont ils ont, à mon sens, parfois abusé auparavant. Est-ce un effet de l'adaptation de leur personnage sous forme de dessins animés et pour laquelle certaines composantes de son univers ont été euh...assagies ? Quoi qu'il en soit, on ne s'en plaindra pas, et même s'il est bien trop jeune pour que l'on puisse évoquer une cure de jouvence ou une nouvelle jeunesse, c'est en pleine forme et rempli de joie de vivre que l'on retrouve ce gamin appelé à devenir...très grand ! Le trait de Janry s'expose à nouveau dans toute sa virtuosité et les mini-dessins que l'on retrouve au bas de certaines planches peuvent même évoquer, pour les plus anciens, les signatures « animées » de Franquin. « T'es gonflé » réjouira les petits comme les grands, et on laissera pour l'occasion le mot de la fin à son héros : « c'est pas une BD pour les nains de jardin en short... (*)».

(*) Bon, ok, faudra un jour que Tome m'explique ça, mais ça doit vouloir dire que c'est un très bon album, si, si...





Autre(s) critique(s) de cette série
Unkledark - 13/12/2012
Je partage votre avis: cet album sent bon le neuf. Ca n'invente rien, mais il est plus amusant, plus frais que les précédents qui tournaient en rond. Un réel plaisir de le lire ... surtout qu'il m'a été dédicacé par Janry en chair et en os, venu dans ma classe. :- )
smilesmilesmilesmilesmile
Jeremy l. - 13/11/2012

J'ai été un peu déçu de cet album. il a un gout de dejà vu a part le gag d'ouverture. Il n'y a pas de réel renouveau comme dans titeuf. Il me semble qu'il y a un gag qui a déjà été fait mais je vais vérifier ça. Sinon la derniere planche m'a fait penser à moi ;-) Mais ce fut un reel plaisir de retrouve le petit spirou. Esperons que le suivant soit mieux


smilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Le Mangeur d'Etoiles Série : Yakari

Auteur : Derib & Job

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 26/10/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 25/10/2012


Arc-en-ciel emmène Yakari découvrir un étang extraordinaire recouvert de magnifiques nénuphars. Elle raconte alors la légende d'une étoile qui a voulu rejoindre la terre et y a trouvé sa place en tant que fleur de nénuphar. Lors de leur escapade, nos amis sioux font une étrange rencontre, celle d'un élan blanc, animal singulier qui ne manque pas de susciter la convoitise du chasseur Arc-tendu. Yakari et ses amis élaborent alors un stratagème pour sauver l'élan et punir Arc-Tendu.



Dès la couverture de ce « Mangeur d'Etoiles », pour qui connaît un peu la série, on se dit que l'on a déjà vu ça. Un animal albinos...évidemment que l'on va retrouver le chasseur obsessionnel Arc-Tendu... Et pourtant, après quasi 40 ans (le 1er album, Yakari et Grand Aigle, a été publié en 1973) et 36 tomes, le charme de la série de Derib et Job opère toujours. Certes, l'histoire est simple, mais le savoir-faire pour l'amener, la raconter, la développer est indéniable. Des héros toujours craquants, une jolie légende indienne, le retour de personnages des albums précédents, sympathiques comme les castors, ou moins comme le corbeau Mic-Mac (voir le T.14) qui nous réserve cependant, ici une bien belle surprise, des valeurs qui font du bien comme l'amitié ou le respect de la nature... Non, décidément, Yakari n'a pas pris une ride et a encore bien du potentiel pour séduire de nouveaux jeunes lecteurs. Tout ça est évidemment porté par le formidable dessin du grand Derib quelques semaines seulement après la sortie de « Tu seras reine » qui nous démontrait encore une fois le versant réaliste du talent de ce géant de la BD. Et avec Yakari, on mesure encore combien Claude de Ribaupierre est un merveilleux dessinateur, un amoureux de la nature, et des animaux auxquels il donne ici une étonnante expressivité sans jamais tricher avec ses modèles. Yakari est aujourd'hui un « classique », traduit dans une quinzaine de langues. Pour se convaincre si nécessaire de l'enthousiasme et de la sympathie qu'il suscite encore aujourd'hui, rien ne vaut de fréquenter quelques concours équestres. Vous y croiserez fréquemment l'un ou l'autre poney baptisé...Petit Tonnerre ! C'est dire si le petit Sioux, son poney et leurs amis animaux font encore rêver... Et c'est très bien ainsi !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Intégrale  Série : Bruce J. Hawker

Auteur : William Vance

EAN/ISBN : 9782803631896

Prix : 25.50 €

Date de sortie : 28/09/2012

Nombre de pages : 192

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 24/10/2012



Janvier 1800. Un vent glacial balaie les quais enneigés du port de Londres. Bruce J. Hawker, jeune lieutenant de la Royal Navy, convoque ses officiers de bord et les capitaines du convoi qu’il doit escorter. Sa mission : secondé par l’équipage pour le moins hétéroclite du majestueux trois-mâts H.M.S. Thunder, il doit empêcher que les navires anglais chargés d’armes et de munitions tombent aux mains de l’ennemi. Cap sur Gibraltar !

Mais de l’Angleterre au Golfe de Cadix, les eaux de l’Atlantique sont sillonnées de nombreuses voiles menaçantes…



Bruce J. Hawker, fougueux lieutenant de la Royal Navy, nous entraîne dans ses aventures maritimes et amoureuses à bords de gigantesques et fascinants bateaux à voiles. Combats navals, océans déchaînés, complots, tous les ingrédients sont présents pour un récit à couper le souffle.

Combats navals, océans déchaînés, complots, tous les ingrédients sont présents pour des récits à couper le souffle. En 1963, lors d’un séjour à Portsmouth, William Vance visite le H.M.S. Victory de l’amiral Nelson. Fasciné, il en conçoit Howard Flynn avec le scénariste Yves Duval. Une BD inspirée des films d’aventure maritime avec le bondissant Errol Flynn. En 1976, il décide de renouer avec les grandes batailles navales du 19e siècle qu’il affectionne particulièrement. D’où, la création de Bruce J. Hawker. En de superbes images où, dans un climat de guerre et de complots, le bruit et l’odeur de la poudre se mélangent à la fureur des embruns, William Vance restitue magistralement l’atmosphère de ces passionnantes histoires de l’Histoire. Une série en sept épisodes pour la première fois rééditée en une superbe Intégrale en deux tomes. Une BD incontournable dans la veine de Master and Commander par le dessinateur de Bruno Brazil et de XIII. Cette intégrale contient les albums suivants : Cap sur Gilbraltar, L’Orgie des damnés, Press Gang ainsi qu’un dossier comportant 13 planches inédites de Les entrailles du H.M.S. Thunder.

Cette intégrale est constituée des albums suivants : "Cap sur Gibraltar", "L'orgie des damnés", "Press gang".






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Luke


Un train pour Sedan Série : Les combattants du rail

Auteur : Lamy - Hervan

EAN/ISBN : 9782361180546

Prix : 14,00 €

Date de sortie : 18/10/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Drame

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Editions Zéphyr

Publié le 23/10/2012



10 mai 1940, la Louison, fière locomotive du réseau de l’Est, trace son chemin à vive allure à travers la campagne ardennaise. A son bord, quatre hommes, quatre cheminots, quatre frères du rail. Tout semblait bien parti pour eux, la perspective proche d’un repos bien mérité après un long trajet, mais il ne se doute pas de ce qu’il peut les attendre en arrivant à leur terminus, en gare de Sedan. Dès cet instant, ils vont être plongés, à leur insu, dans ce que l’on appellera la « drôle de guerre ». Alors que la France s’apprête à basculer dans les ténèbres, Pierre Vilmot, chef mécanicien de la Louison, fera la rencontre de Julie Coignard, belle et volcanique jeune fille, déterminée à remonter la piste de son passé symbolisé par une vieille photo déchirée. Entre la percée des blindés allemands menée par Guderian, l’exode des français qui fuient et les trains qu’il faut mener à leur destination, Pierre et Julie feront des rencontres qui risqueront de changer leur destin… à Sedan, en mai 1940, les allemands sont aux portes de la France et dans quelques heures, il faudra choisir… plier, fuir ou résister !



Que dire de plus que le résumé ci-dessus ? Cette BD n'est pas la narration des divers exploits effectués par les cheminots lors de l'invasion de 1940 mais, elle relate certains épisodes de résistances commis par ceux-ci afin de ralentir la progression de l'armée du Reich. Sinon, un agréable moment de lecture aux regards des illustrations signées par Cedric Hervan tout en félicitant le scénariste (Thierry Lamy) pour la narration et la fin inattendue de ce premier épisode. Précipitez-vous sans attendre sur ce premier tome. La réédition de celui-ci corrigeant une situation semblant pittoresque mais ayant existé sur des voies situées en bordure de fleuves et de rivières ! A vous à la rechercher lors de votre lecture !



Extrait 1 Les combattants du rail (tome 1)  - Un train pour Sedan Extrait 2 Les combattants du rail (tome 1)  - Un train pour Sedan Extrait 3 Les combattants du rail (tome 1)  - Un train pour Sedan Extrait 4 Les combattants du rail (tome 1)  - Un train pour Sedan


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.


Des vertes et des pas mûres ! Série : Gastoon

Auteur : Léturgie, Yann et Léturgie

EAN/ISBN : 9782354260798

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 28/09/2012

Nombre de pages : 46

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Marsu Productions

Publié le 22/10/2012



Gaffe, le neveu revient ! Et il s’est fait de nouveaux copains ! C’est dur la vie à la campagne, loin de la ville et des jeux vidéo... Heureusement que la ferme de Papi et la nature environnante se révèlent un extraordinaire terrain de jeu et de gags pour un petit écolo malin comme Gastoon. 

Temporairement exilé à la campagne, Gastoon découvre avec effroi la nature et ses dangers. L’enfer (vert) pour un pauvre citadin. Seul, loin de la ville et des jeux vidéo, comment notre héros survivra-t-il dans ce nouvel environnement hostile et mystérieux ?

En se faisant des tas de nouveaux copains ! Finalement, la ferme de Papi et la nature environnante se révèleront un extraordinaire terrain de jeu et de gags pour un petit écolo malin comme Gastoon.



Gastoon, le neveu de Gaston Lagaffe est de retour pour un second album.

Notre jeune gaffeur espiègle, farceur, malicieux et astucieux se retrouve en vacances à la campagne sans ses amis Jeanne, Jules, De Mes' et Bertrand.

Cette situation permet aux auteurs de créer de nouveaux personnages, grand bien leur en a pris.

Gastoon s'intègre non sans heurts au voisinage, s'y fait de nouveaux amis et on lui découvre un grand-père également père de son oncle Gaston dont certaines des inventions sont à consommer avec modération, un signe particulier également transmis à son neveu.

Et c'est en séloignant des rapprochements faits dans le premier tome avec l'univers de la série Gaston Lagaffe que l'on se rapproche au final davantage de l'humour d'André Franquin et je pense que le côté « écologico-bucolique » qui se dégage de l'album n'aurait pas été renié par ce maître de l’École de Marcinelle.

Même le dessin de Simon Léturgie gagne en finesse et en caractère et il semble davantage prendre possession du personnage.

Celui-ci m'a d'ailleurs confié au festival de la Bande dessinée de Buc, en France, le 14 Octobre dernier, préférer ce tome.

En bref, c'est un album drôle et subtil, en vente dans toutes les bonnes librairies, dans lequel les choses ne semblent pas toujours être ce qu'elles sont, c'est l'arbre qui cache la forêt, les belles couleurs de Gom ne gâchant rien.



Extrait 1 Gastoon (tome 2)  - Des vertes et des pas mûres ! Extrait 2 Gastoon (tome 2)  - Des vertes et des pas mûres ! Extrait 3 Gastoon (tome 2)  - Des vertes et des pas mûres !

Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Gyal


Je ne veux pas te faire de mal Série : Pleine lune

Auteur : Isabelle Bauthian & Luca Saponti

EAN/ISBN : 9782205068696

Prix : 9,99€

Date de sortie : 05/10/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure-Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 22/10/2012



Koline est une lycéenne dont la routine domine son quotidien : se lever, aller au lycée, avoir des parents à l’ouest, voir ses amies,… L’une des amies de Koline est une descendante de Gitane, Juliette, a dernièrement trouvé un grimoire magique appartenant à sa grand-mère. Lors d’une soirée, Julienne met au défi la bande d’amies de boire une potion magique permettant de transformer une personne en ce que vous voulez, après quelques discussions, toute la bande se lance et la cible choisie ne se transforme pas. Le soir même Aurel  a un comportement bizarre quant à Esther, elle disparaît pendant un certain laps de temps.

Après ce fameux soir, Aurel est absent en cours et Esther a disparu, Koline trouve que la vie, la tournure des évènements devient de plus en plus bizarre. Lorsqu’un soir Koline tombe nez-à-nez avec une créature particulière, elle est terrorisée mais aussi persuadée qu’Aurel n’est pas étranger à ce phénomène. Koline va donc mener l’enquête et tenter de comprendre les bizarreries qui ont envahies son quotidien.



Prenez des séries telles que Teen Wolf, Vampire Diaries ou encore les films Twilight saupoudrée d’une tragédie shakespearienne très connue ayant pour thème principal, un amour impossible entre deux êtres, cette série pleine lune est faite pour vous. On y trouve du surnaturel, de l’étrange, de l’incroyable, du fantastique et un amour impossible entre une humaine et un Esratz, tous les éléments nécessaires pour que cette série de bande dessinée connaisse un succès auprès des adolescents.

En ce qui concerne, le dessin, celui-ci est assez sympathique, dynamique et  les détails sont assez surprenants. Quant aux couleurs, celles-ci sont assez pétillantes.

Bien que cette série est essentiellement destinée à un public d’adolescents, elle pourrait convenir également à un public adulte appréciant l’aventure et le fantastique.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022