?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Une toute petite voix Série : Ange ou démon?

Auteur : Turner, Mastromauro & Gunnel

EAN/ISBN : 9782756032672

Prix : 22,95€

Date de sortie : 29/08/2012

Nombre de pages : 256

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Publié le 24/09/2012



Il existe parallèlement aux mondes des humains, le monde des Elyséens et celui des Néfariens. Chacun élyséen et néfarien doit servir de guides à un humain. Cet humain est un hôte à part entière et le couple élyséen-néfarien attribué à l’hôte doit le demeurer jusqu’à la mort de ce dernier.

Sur les épaules de Théo, un jeune adolescent, se trouve en permanence ce couple élyséen-néfarien dénommé Ange et Dev. Ceux-ci guident cet adolescent en lui donnant des indices pour que Théo soit le plus apte à raisonner et à prendre les meilleures décisions. Bien entendu Ange et Dev devront demeurer les guides de Théo jusqu’à ce qu’il soit capable de raisonner convenablement ou du moins jusqu’à sa mort. Mais ils semblent que ces deux guides vont aller plus loin que leur simple mission de guider un humain, ils vont arriver à bouleverser l’ordre du monde avec au centre, Théo, la seule personne capable de tout remettre en ordre.



Il s’agit du premier tome d’une série dénommée « Ange ou démon ? ». Au premier abord, on est assez surpris par le nombre de pages qui est assez important notamment car les lecteurs de bande dessinée sont rarement habitués à un tome de bande dessiné aussi complet et structuré. Mais à la lecture, le nombre de pages ne pose aucun problème, puisque l’histoire est accrocheuse, les couleurs sont attrayantes et les dessins majestueux et dynamique. On est surpris par le début de cette série qui semble après la lecture de ce premier tome très prometteuse.  En espérant que le prochain tome soit aussi magique et que l’histoire continue à nous transporter dans le monde des élyséens et des néfariens. Cette série est une véritable bouffée d’oxygène.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


Les jeux sont fées Série : Sorcelleries

Auteur : Valero & Guarnido

EAN/ISBN : 9782205063004

Prix : 10,60€

Date de sortie : 24/08/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 23/09/2012



Lorsqu’Hazel, une petite fée en bas-âge décide de rester dans le monde des sorciers, la zizanie semble s’installer. Les sorcières se sont prises d’affection pour Hazel et n’ont aucune envie de laisser cette petite dernière s’en aller auprès de Titiana, la reine des fées. La nièce de ces trois sorcières, Panacea, est quant à elle mariée à un humain Rex. Celui-ci a généralement des idées saugrenues et ça dernière en date consiste en l’organisation d’un jeu télévisé auquel des enfants seront les participants. Ce concours va créer une énorme pagaille notamment suite à la participation d’Hazel et d’un lutin appelé Puck.



Cette série est tout simplement incroyable, époustouflante, celle dont on attend avec impatience les futurs tomes. On est parfaitement plongé dans un monde féerique et incroyable. Les couleurs sont cohérentes avec le thème et j’avoue que d’autres couleurs seraient inconcevables pour cette histoire.

Selon le lecteur que vous êtes, vous pourrez apprécier les différents personnages de la série que ce soit l’une des trois tantes hors du commun, la reine des fées, Hazel, … chaque personnage est attachant ou du moins vous pourrez arriver à vous y attacher. On apprécie la lecture et on se délecte pages après pages. Voilà, le troisième tome de cette série et je l’espère du fond de mon cœur et de mon âme que cette série ne s’arrêtera pas de sitôt. Quant aux deux familiers de cette famille de sorcières, dans ce tome, on assiste à leur savoir-faire en matière d'ânerie et j’avoue avoir eu des fous-rires lors de la lecture de ce tome (comme les précédents).

Une bande dessinée à conseiller tant à un jeune public voulant se lancer dans le monde de la bande dessinée, qu’à un public plus âgé. Il convient parfaitement au public masculin que féminin. On ne peut qu’apprécier cette série et bien que les tomes se ressemblent sur certains points, ils divergents sur d’autres points et les histoires sont plus que passionnantes.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


Le gang Kenedy Série : Jour J

Auteur : Pécaud - Duval - Blanchard - Wilson

EAN/ISBN : 9782756029122

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 19/09/2012

Nombre de pages : 64

Catégorie : Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Neopolis

Publié le 23/09/2012



1947. À la veille de se présenter à la candidature présidentielle, Joe Kennedy envoie ses fils charger une livraison d'alcool en provenance de la Nouvelle-Orléans, capitale française depuis l'indépendance américaine et port d'attache de tous les trafiquants du pays. Mais quand la mafia, un shérif et une grande actrice s'en mêlent, la virée des deux frères pourrait bien s'avérer être la dernière...



Illustré par une des plus belle couverture de la série (statue de la liberté transformée en statue de la République), je suis déçu par le scénario trop invraisemblable même pour une uchronie ! Peut être est-ce dû au fait de faire intervenir trop de personnages ayant existés tout en laissant de grandes zones d'ombre sur l'histoire européenne. La fin de ce tome laisse la porte ouverte sur une suite qui pourrait expliquer les nombreuses interrogations laissées aux lecteurs et être considérée comme le chaînon manquant de cette histoire. Malgré tout, la lecture de cet album reste agréable plaçant celui-ci dans la moyenne de la série. Par contre, rien à signaler concernant les illustrations signées par Colin Wilson qui collent parfaitement bien au récit.



Extrait 1 Jour J (tome 10)  - Le gang Kenedy Extrait 2 Jour J (tome 10)  - Le gang Kenedy Extrait 3 Jour J (tome 10)  - Le gang Kenedy Extrait 4 Jour J (tome 10)  - Le gang Kenedy

Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.


Angry Mum voit rouge Série : Angry Mum

Auteur : Hélène Becquelin

EAN/ISBN : 9782940446339

Prix : 13,00€

Date de sortie : 12/09/2012

Nombre de pages : 62

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Publié le 22/09/2012



Il s’agit de l’histoire d’une maman abordant d’une façon particulière les désagréments de la vie quotidienne notamment la vie de couple, l’épanouissement des enfants, les autres mères,…  Sur un ton ironique, elle commente certains évènements.



Cette histoire peut toucher tant un public masculin qu’un public féminin.  Il s’agit d’un autre aspect de la bande dessinée on ne s’y attend pas spécialement et les couleurs ne sont pas spécialement celles qu’on attend.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


Larguée Auteur : Isabelle Maroger et Géraldine Collet

EAN/ISBN : 9782352072645

Prix : 12,00€

Date de sortie : 19/08/2012

Nombre de pages : 40

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Fluide Glacial

Publié le 22/09/2012



Voilà, l’instant fatidique, celui que toute femme redoute, être larguée…plusieurs possibilités peuvent s’offrir à vous au moment de cette descente aux enfers. Voici une série de petite histoire où l’on suit Romy, une femme se faisant larguée par texto, dans sa nouvelle vie de célibataire.



Il s’agit d’une bande dessinée peu conventionnelle, on n’a pas toujours l’habitude de lire ce type de bande dessinée et je la conseillerai essentiellement à un public féminin.  En quarante pages, on voit différentes étapes qu’une femme parcourt lorsqu’elle se fait larguée.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


Chant 1, Pendragon Série : Excalibur, Chroniques

Auteur : Istin Jean-Luc et Brion Alain

EAN/ISBN : 9782302018907

Prix : 14,95€

Date de sortie : 22/08/2012

Nombre de pages : 64

Catégorie : Contes & Légendes

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Soleil Celtic

Publié le 22/09/2012



« L'épée te servira à rassembler, pas à détruire. Cette épée mon garçon n'est pas commune aux autres, elle prolonge la volonté d'Avalon. Celui qui la brandit parle au nom de l'île sacrée. »

C'est au bord du grand Loch sacré que Merlin appelle la créature sans âge. Aussi vieille que l'humanité, peut être plus, elle est l'une des facettes de la grande déesse. Nul mot n'est échangé, mais lorsque celle-ci lui tend une épée, nul besoin de paroles ; Il sait.

Ailleurs, la guerre fait rage ; Uther combat d'autres seigneurs de guerre bretons. Merlin, qui voit un chaos sans nom s'étendre sur les terres de Bretagne, scelle un pacte avec Uther. Il lui apprendra l'existence de l'épée sacrée, Excalibur, lui prédisant respect, victoire et allégeance des peuples de Bretagne, et ce à condition que jamais celle-ci ne verse le sang d'un Breton. Uther ravalera sa fierté et son orgueil, et réunissant les clans de Bretagne sous sa bannière, fera fuir les envahisseurs Saxons.

Invité par Gorloix, seigneur de Cornouailles, fervent représentant de la nouvelle foi (celle de l'église romaine), Uther accepte d'en apprendre plus sur le dieu unique, malgré la froideur apparente de son hôte. Au cours de leur conversation, Gorloix lui parlera de la légendaire Excalibur, et apprenant que celle-ci lui a été remise par Merlin, originaire d'Avalon, il lui présentera sa femme Ygerne, dame de l'île sacrée, retenue dans les bas-fonds de sa forteresse, la laissant « méditer sur ses fautes », refusant d'embrasser la foi du dieu unique.

Uther tombera ce jour-là amoureux de Ygerne et, confiant le triste sort de celle-ci à Merlin, défiera Gorloix et fera Ygerne sienne. Emmenant sa nouvelle dame ainsi que l'enfant issue de son union avec Gorloix, Uther déclenchera une guerre sans précédent, finissant par faire couler le sang de nombreux bretons sur ses terres, brisant la promesse faite à Merlin.



Ce premier tome nous apporte une vision plus humaine des légendes bretonnes, donnant une version plus plausible de l'histoire de Uther Pendragon, recevant l'épée Excalibur des mains de Merlin.

Les textes, au fil des pages, nous font vivre l'histoire à travers des personnages aux caractères bien trempés, apportant une vision plus concordante de l'époque.  Les dessins, aux couleurs tantôt sombres, tantôt chatoyantes, nous plongent au cœur des scènes, nous faisant presque vivre chaque instant, nous permettant de ressentir l’ambiance du moment.

Cet album est à mettre sans attendre entre les mains de tous les aficionados des légendes bretonnes, car il est rare de voir une adaptation du thème d'une telle qualité.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jonathan Feito Cigarria


Les Folies Bergère Auteur : Porcel & Zidrou

EAN/ISBN : 9782505013907

Prix : 16,45€

Date de sortie : 28/09/2012

Nombre de pages : 96

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 21/09/2012



"A la fin de la guerre - parce que faudra bien qu'elle se termine un jour, hein! - On s'est tous juré d'aller fêter ça aux Folies Bergère, à Paris. C'est pour ça le nom."

La guerre de 1914-1918, est bien connue comme étant la première guerre mondiale mais aussi une guerre des tranchées. Les soldats doivent tout faire pour rester en vie et l’impact psychologique de la guerre est très fort. Une compagnie de soldats va appeler celle-ci « Les Folies Bergère », cette nouvelle appellation leur permet de garder espoir, de défier la mort et de se trouver des petits surnoms à chacun d’entre eux. En bref, ils se serrent les coudes, s’amusent, gardent espoir, luttent et meurent aussi dans d’horribles souffrances. Certains ne supportant plus la guerre en arrivent à perdre la raison ou à se suicider. 

Lorsque l’un d’entre eux « Rubenstein » est condamné au peloton d’exécution, tout le monde s’attend à ce qu’il meurt, mais…. Il se passe quelque chose de tout à fait étrange, il ne meurt pas, il survit ; c’est un miracle selon certains membres de la compagnie.



L’histoire est intéressante, humaine, poignante et les personnages sont attachants. On se trouve dans une situation où l’on se sent dépasser, où l’on craint pour sa vie et pour ses proches, on se trouve en pleine tragédie. Le scénario est par moment un peu cru mais il correspond parfaitement au contexte développer dans cette bande dessinée à savoir la première guerre mondiale. Dans les souvenirs rapportés par mon grand-père, je ne me souvenais pas qu’un soldat demandait « passe-moi le thé ou je m’en irai voir les filles,…». La situation, le contexte font que l’on doive utiliser des mots, des expressions indispensables pour ne pas dénaturer l’histoire et lui faire perdre toute crédibilité. Alors que tant le dessin que le scénario rendent cette bande dessinée  crédible et pertinente. J’apprécie la découverte d’une nouvelle approche de cette guerre des tranchées,… bien qu’il s’agisse d’une histoire, il n’en demeure pas moins qu’à la lecture de celle-ci on puisse se sentir projeter en pleine guerre des tranchées et pouvoir compatir.

Le dessin est sombre, un peu froid et marquant, mais là encore le contexte de l’histoire fait qu’un dessin chaleureux ou de « bisounours », aurait pu nous donner comme réflexe de mettre la bande dessinée de côté. Ici, le dessin est marquant, poignant, froid et sombre mais correspond parfaitement à l’histoire, au scénario et ne dénature en rien cette bande dessinée qui devrait être qualifiée comme impressionnante, spectaculaire et frissonnante.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Veldeman Alexandra


Au premier sang versé... Série : Duelliste

Auteur : Coppola & Herzet

EAN/ISBN : 9782803630998

Prix : 14,45 €

Date de sortie : 28/09/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 21/09/2012



Animé tant par l'argent que par le sens de l'honneur, Antoine Velayne est l'une des plus fines lames du Paris de Louis XIV. Accompagné de Masao, son père spirituel venu du lointain Japon, ils louent leurs services à des clients assez riches pour se payer les services de bretteurs prêts à mourir en duel à leur place. Mais, un jour, une sombre affaire de bombe alchimique révolutionnaire vient chambouler leur quotidien, les faisant passer de la cour des Miracles à celle des grands !



En garde ! Si les trois Mousquetaires, Cyrano ou Lagardère vous ont un jour fait rêver, nul doute que ce premier tome de Duelliste aura de quoi vous plaire. Emmanuel Herzet, qui est aussi enseignant en histoire et en français nourrit très logiquement une fort solide intrigue de références historiques et littéraires, et si on croise au détour d'une planche un bretteur au nez proéminent, on s'attend à tout moment à voir apparaître Athos, Porthos et Aramis dans l'une ou l'autre ruelle d'un Paris de capes et d'épées. Connu pour ses thrillers contemporains (Alpha premières armes, Narcos, Centaures), Herzet nous propose ici une étonnante association de genres. L'histoire tournant autour d'une « bombe alchimique » et des recherches qui conduisent à son développement, qui semblent décidément intéresser beaucoup de monde possède un vrai côté thriller. Le destin d'Antoine Velayne, duelliste « à gages », parfois trop emporté mais avec tout le panache des grands héros d'histoires de « mousquetaires » nous entraîne, lui, et au triple galop, vers la grande aventure. Et l'ensemble fonctionne très bien. L'intrigue est riche et complexe mais on ne s'y ennuie pas un instant (hormis lors de courts passages un rien trop verbeux peut-être...), tant elle donne lieu à de l'action, à des duels, à des rencontres avec des personnages pittoresques, et parfois à de jolis traits d'humour. Côté dessin, on découvre le travail d'Alessio Coppola et il est impressionnant. J'avais eu le privilège de voir plusieurs de ses planches en noir et blanc, et vu la précision et le niveau de détail de celles-ci, j'avoue que j'avais quelques craintes quant au passage à la couleur. Heureusement, cet écueil est évité et on prend un réel plaisir à « décortiquer » longuement planches et cases, tant on peut y découvrir combien tous les éléments, du personnage principal au moindre accessoire de décor sont soignés. Ce qui ne nuit cependant en rien à l'efficacité narrative. Le dessinateur innove aussi en jouant sur la forme de certaines cases, parfois trapézoïdales ou même proches du triangle, renforçant encore la dynamique du récit. Le tout est livré sous une couverture nous plongeant directement au coeur de l'action ! Loin d'être un « tome d'exposition », Au Premier sang versé nous fait donc directement entrer dans l'aventure, livrant déjà de nombreuses données appelées à se développer sur une histoire en 4 albums. Gageons que les trois suivants conserveront le rythme et l'intensité de celui-ci dans lequel on retrouve très clairement la griffe de deux perfectionnistes. Avec Golias, Minas Taurus, la Ballade de Magdalena et ce Duelliste, le Lombard a mis le cap sur l'aventure pour cette rentrée, on ne s'en plaindra sûrement pas !






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Le Roi perdu Série : Golias

Auteur : Lereculey & Le Tendre

EAN/ISBN : 9782803630509

Prix : 14.45 €

Date de sortie : 28/09/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Heroic-fantasy

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 19/09/2012



Dans une Grèce antique de légende, sur l'île d'Ankinoë, le Prince Golias rêve de voyages tout en s'entraînant avec son compagnon d'armes et en jouissant des douces mélopées de sa soeur. Mais quand son cousin décide d'assouvir ses pulsions les plus sordides alors que son père convoite le trône, les luttes de pouvoir larvées éclatent au grand jour et remettent en cause la destinée de chacun. S'il veut conserver son rang et sauver la vie de son père, le Roi, Golias va devoir affronter bien des périls...



Avec une véritable « dream team » à la barre de ce nouveau projet on était en droit d'en attendre beaucoup, et le savoir-faire des auteurs n'est nullement pris en défaut. Serge Le Tendre livre ici un scénario bien construit, ponctué de jolies touches d'humour et formidablement mis en images par Jérôme Lereculey. Celui-ci nous campe des personnages particulièrement expressifs, extrêmement typés, dans un style réaliste s'approchant parfois du semi-réaliste. Ses décors sont somptueux, l'île d'Ankinoë fait rêver et les couleurs lumineuses de Stambecco ajoutent encore au pouvoir de séduction de l'ensemble (seul faux pas graphique, l'arc minuscule dont est muni Golias en couverture... Peut-être suis-je sévère mais...je fais du tir à l'arc !). Tout ça semble donc très positif...seulement, il y a un hic, et de taille ! J'espère sincèrement qu'il s'agit ici d'un « album d'exposition », comme on qualifie souvent le tome inaugural d'une série, car l'histoire qui nous est ici contée, on a l 'impression de l'avoir déjà lue, vue et entendue de nombreuses fois, de Shakespeare à Disney... Un conflit familial doublé d'une lutte de pouvoir, c'est vraiment très classique. Elle se déroule ici dans un cadre « peplum fantasy », avec un caractère fantastique assez discret jusqu'à maintenant (l'idée de fleur du souvenir, la...strige et la présence du sympathique sorcier Sarhan). Pourtant, on sent véritablement que les auteurs prennent plaisir à la raconter, comme on prend plaisir à la lire, car, encore une fois, c'est fort bien fait...mais il n'empêche que l'on reste sur sa faim. Il faudra donc prendre patience et attendre le tome 2 (la Fleur du souvenir ) pour prendre la mesure de Golias, en espérant que la quête du bouillant prince donne lieu à des péripéties plus surprenantes pour faire décoller la série, dont le Roi perdu entame un premier cycle de 4 volumes. Frustrant face à un album aussi beau dans sa forme...





Autre(s) critique(s) de cette série
Manzoni - 19/01/2013
honteux de votre part de nous fAIre attendre jusque octobre 2013 alors que l'alblum est pret depuis belle lurette
smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


 Intégrale  Magnum  Série : Jérôme K Jérôme Bloche

Auteur : Dodier

EAN/ISBN : 9782800139975

Prix : 19.50 €

Date de sortie : 21/09/2012

Nombre de pages : 160

Catégorie : Polar

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Magnum

Publié le 19/09/2012



Chapeau mou, imper mastic, solex et lunettes rondes sont les accessoires fétiches du très parisien Jérôme K. Jérôme Bloche qui, sous ses airs potaches, dissimule un redoutable esprit de déduction. Il est le héros d'une série dont le succès ne se dément pas. Un brin candide, timide et très attachant, Jérôme K. Jérôme Bloche est un détective atypique, ancré dans le quotidien. Ce troisième volume de l'Intégrale réunit "Un oiseau pour le chat", "Le Vagabond des dunes" et "L'absent", trois enquêtes placées sous le double signe de la disparition et du secret de famille.



Nouvelle livraison d'intégrales au petit format « Magnum » chez Dupuis, ce mois-ci, avec à côté de Jeremiah, Jessica Blandy et Lady S., ce troisième tome consacré au sympathique détective de Dodier. Cette année, Jérôme K Jérôme Bloche fète ses 30 ans. C'est en effet en 1982 qu'il est apparu dans les pages de Spirou, sur des scénarios de Le tendre et Makyo pour ses premières aventures, et c'est à partir de Zelda (T.6) qu'Alain Dodier prend seul les commandes du Solex de son rêveur de détective. Outre cette intégrale petit format, l'actualité de Jérôme K Jérôme Bloche passe par un nouvel album intitulé Post Mortem et annoncé pour début octobre, et la réédition de ses aventures sous une nouvelle maquette. Bonne nouvelle pour ce tome 3 format Magnum, sa lisibilité est nettement meilleure que celle du précédent, malgré son format. En effet, le dessin de Dodier a continué à évoluer et s'est éclairci par rapport aux aventures précédentes, de même que ses couleurs. Un (trop) court dossier présente la seconde partie d'une l'interview donnée à Stéphane Caluwaerts, Philippe Wurm et André Taymans en 1982, très joliment illustrée de quelques recherches graphiques et reproductions d'ex-libris ou de dessins inédits. Valeur sûre de chez Dupuis, Jérôme K Jérôme Bloche a été récompensé du Fauve de la meilleure série à Angoulême en 2010. Ces belles petites intégrales peuvent constituer l'occasion de la (re)découvrir avant d'aborder de nouvelles aventures, pour peu que l'on soit séduit par leur format.





Extrait 1 Jérôme K Jérôme Bloche (tome 3)  -  Intégrale  Magnum  Extrait 2 Jérôme K Jérôme Bloche (tome 3)  -  Intégrale  Magnum 


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022