?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Aux arts,citoyens ! Série : Le Réseau Papillon

Auteur : Dumanche - Otero

EAN/ISBN : 9782822221283

Prix : 11,95 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 56

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Jungle Editions

Publié le 03/02/2018



1940 – La France est occupée. Dans un village de Normandie, s doivent apprendre à vivre aux côtés de l’ennemi pendant que s’organise la Résistance. Gaston et sa bande, Bouboule, Doc et Elise, sont bien décidés à défendre leur pays, malgré leur jeune âge. Au cours d’une réception organisée par les nazis, Gaston surprend une conversation importante : un convoi d’œuvres d’art va être détourné par les soldats d’Hitler. Pour les quatre amis, c’est l’occasion d’agir.



Lors de la période précédant la « drôle de guerre », le Louvre élabora un plan de sauvetage de ses œuvres. Fin septembre 1938, deux convois chargés d’œuvres d'art quittèrent le musée en direction du château de Chambord. Au total, plus de 5446 caisses seront déplacées du musée vers des destinations secrètes afin de les protéger contre les spoliations effectuées par les nazis. Le réseau Papillon nous fait faire la connaissance de quatre enfants normands: Élise (le garçon manqué), Edmond (l’intellectuel), François (le costaud) et Gaston (le chef de bande). Avec leurs moyens de préadolescent, ils vont combattre l’occupant. Ayant eu connaissance d’un transfert secret d’œuvres d’art vers l’Allemagne, ils vont aider la résistance pour stopper le train emmenant les tableaux vers Berlin. Dumanche (scénariste) nous offre un récit séduisant, bien structuré et agréable à la lecture. Les représentations effectuées par Nicolas Otero, accessibles et modernes, devraient sans aucun doute plaire aux plus jeunes. Cette nouvelle série étant plus particulièrement orientée jeunesse a vraiment tous les atouts pour les satisfaire. À partir de 10 ans et plus. À signaler la présence d’un dossier didactique de quatre pages en fin d’ouvrage.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Cromignonne Série : Bob et Bobette.

Auteur : Vandersteen -Yann - Gerben Valkema

EAN/ISBN : 9789002026171

Prix : 9,99 €

Date de sortie : 07/02/2018

Nombre de pages : 48

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Standaard

Publié le 01/02/2018



Jérôme et Lambique apprennent qu’au début du siècle dernier, une expédition a découvert un homme de Cro-Magnon dans les glaciers de l’Himalaya. Le représentant de nos ancêtres a été entreposé à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Bruxelles et… oublié. Nos amis retrouvent le bloc de glace mais celui-ci est en train de fondre et l’homme de Cro-Magnon ressuscite en leur réservant une fameuse surprise !



Proposition totalement  inattendue effectuée par les Éditions Standaard. Annuellement, à partir de cette année, un scénariste et un dessinateur seront conviés à réaliser un album personnel de Bob et Bobette.  Pour cette première, Yann et Gerben Valkema rendent hommage aux héros de Willy Vandersteen.  Le scénario proposé par Yann emmène les lecteurs dans un trip totalement humoristique bourré de référence et de clin d’œil au neuvième art. Tout est passé en revue, que ce soit l’attitude de nos amis belges, aux difficultés rencontrées par ces derniers lorsqu’ils veulent entreprendre une expédition. Pour sa part, Gerben Valkema s’approprie les héros de Vandersteen insufflant un renouveau graphique dans leurs représentations. Tous les deux ont réussi le pari de respecter l’œuvre originale, l’adaptant à leur propre vision.  Les lecteurs sont emportés dans une nouvelle aventure avec des personnages remis à la mode du jour mais en conservant la magie ayant fait le succès des albums que nous avons connu et lu lors de notre enfance. À partir de 8 ans et plus.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Giant T. 2/2 Série : Giant

Auteur : Mikaël

EAN/ISBN : 9782505069539

Prix : 13,99 €

Date de sortie : 19/01/2018

Nombre de pages : 64

Catégorie : Aventures-Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 31/01/2018



New York, début des années 1930. Nous retrouvons Giant, ce mystérieux colosse irlandais qui, avec ses compatriotes immigrés, sue sang et eau à construire des gratte-ciel. Depuis un moment, il ne reçoit plus de réponse aux lettres dactylographiées qu'il continue à envoyer, ainsi que de l'argent, de l'autre côté de l'océan, à Mary Ann, l'épouse d'un de ses collègues décédé accidentellement. Giant, qui semble n'avoir peur de rien, n'a toujours pas trouvé le courage de révéler à la jeune femme qu'elle est veuve... Que signifie le silence de cette dernière ?... Que se passerait-il si elle avait pris la route du Nouveau Monde pour rejoindre son mari ?

 



Mikaël reprend le parcours de ses personnages à l’endroit où il les avait laissés à la fin du premier tome. Giant laissé inconscient en pleine rue, suite à une action corrective des « Italiens », est recueilli par Dan et soigné par Betty (la Diva). Pensant avoir trouvé le bon filon avec Giant, Betty déchante assez rapidement lorsqu’elle prend connaissance de la lettre de Mary Ann annonçant son arrivée avec les enfants à New York. Giant n’ayant pas eu le courage d’annoncer le décès de son collègue de travail à sa veuve, va se retrouver face à elle avec la terrible mission de lui révéler la vérité. Avec ce diptyque, Mikaël plonge les lecteurs dans l’Amérique d’après le jeudi noir (Wall Street 24 octobre 1929), découvrant le milieu des années 30 et plus particulièrement la folie de l’édification des gratte-ciel New-Yorkais. En compagnie de ces hommes oiseaux, ayant délaissé leur sol natal au profit du mythe américain, il nous fait partager la dure réalité des conditions de travail de ces voltigeurs subissant de plein fouet la Grande Dépression. Utilisant des tons noirs et sépia identique aux photographies de l’époque, il nous fait entrer de plain-pied dans l’univers des bâtisseurs de l’impossible. L’ensemble forme une intrigue remarquable, une œuvre partageant la condition humaine avec ce qu’il faut d’humour, de réflexion et surtout un grand sens social. Une réalisation comme on souhaiterait en lire plus régulièrement. À partir de 14 ans et plus.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Le singe jaune. Auteur : Christophe Cassiau-Haurie - Barly Barutti

EAN/ISBN : 9782344024508

Prix : 22,00 €

Date de sortie : 17/01/2018

Nombre de pages : 112

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Hors collection

Publié le 30/01/2018



Bruxelles, fin des années 1990. Une nouvelle défraie la chronique : on aurait découvert une toute nouvelle espèce de primate en Afrique centrale, le « singe jaune à gorge rouge » ! Paulette Blackman, célèbre journaliste belge d’investigation, est sollicitée pour tirer au clair cette affaire susceptible de bousculer le monde scientifique. En se rendant dans la zone de recherche, située au cœur d’une région à risque où sévissent encore des milices rebelles, elle va découvrir que cette incroyable découverte cache un trésor lié à la douloureuse histoire coloniale du Congo...



Christophe Cassiau-Haurie et Barly Baruti (Madame Livingstone) nous entraînent en RDC (République Démocratique du Congo) à la recherche d’un spécimen de singe jaune à gorge rouge. Suite à cette découverte, une expédition composée d’un traducteur métisse « Anaclet Verschuren », d’une journaliste « Paulette Blackman » et d’un scientifique quitte la Belgique afin de rejoindre Kinshasa. En compagnie d’un ancien colonial belge, nos amis vont traverser les régions les plus hostiles de l’Afrique noire à la poursuite de l’animal. Mais la recherche de ce dernier est-elle la véritable raison de cette expédition ? Le récit scénaristique  a des points comparatifs avec le film « À la poursuite du diamant vert ». On y évoque également le drame des enfants soldats, le peu de considération pour les enfants métisses nés de l’union non reconnue (à l’époque) entre blanc et noir. Souvent délaissés et placés en orphelinats, ils furent transférés en Belgique lors de l’évacuation des coloniaux. Les représentations en couleurs directes réalisées par Barly Baruti procurent à cet ouvrage de magnifiques images exotiques de la faune et flore africaine. En conclusion, un bon moment de lecture et de voyage à travers les superbes paysages d’Afrique centrale.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


La guerre de l'opium. Série : Laowai

Auteur : Bollée - Alcante - Besse.

EAN/ISBN : 9782344005040

Prix : 13,90 €

Date de sortie : 04/01/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventures-Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Grafica

Publié le 28/01/2018



1859. L’Empereur Napoléon III et le royaume d’Angleterre préparent une nouvelle campagne contre la Chine. François Montagne et Jacques Jardin, soldats et amis de longue date, veulent à tout prix en faire partie. Mais les places sont chères. Seuls les meilleurs seront choisis... Deux mois plus tard, après une sélection et un entrainement draconiens, ils embarquent finalement pour l’Empire du milieu. Sur le navire, Montagne se lie d’amitié avec un étrange couple, un vieux diplomate marié à une jeune Chinoise. Mais arrivé à la concession française de Shanghai, le jeune soldat français découvre que derrière les motivations politiques et diplomatiques de cette guerre se cache un enjeu bien moins noble : la commercialisation de l’opium en Chine.



Avec cette nouvelle série, le duo scénaristique composé d’Alcante & Bollée a choisi de nous faire découvrir un épisode méconnu de l’histoire, une expédition menée conjointement par la France et la Grande-Bretagne contre la Chine. Ils embarquent les lecteurs aux côtés de deux soldats: François Montagne et Jacques Jardin. Le premier, artiste peintre, va être mis à la disposition d’un couple composé d’un vieux diplomate et d’une jeune fille chinoise. Le second désire venger l’exécution d’un membre de sa famille. Lors de leur arrivée en Chine, ils vont découvrir une tout autre réalité. Xavier Besse illustre magistralement le premier tome de cette histoire. Ses représentations sont particulièrement attachantes enrichies par le choix judicieux des couleurs utilisées. En attente du second tome. À partir de 16 ans et plus.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1/2 Série : Giant

Auteur : Mikaël

EAN/ISBN : 9782505066095

Prix : 13,99 €

Date de sortie : 02/06/2017

Nombre de pages : 64

Catégorie : Aventures-Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 25/01/2018



New York, 1932. Malgré la grande dépression qui frappe durement l'Amérique, les buildings s'élèvent toujours plus haut dans le ciel de Manhattan et les chantiers prolifèrent. C'est là que travaille Giant, un homme taciturne à la carrure imposante. Ses collègues le chargent d'avertir la famille d'un compatriote irlandais du décès accidentel de celui-ci. Mais, dissimulant la triste vérité, le mystérieux colosse envoie une belle somme d'argent à Mary Ann, la jeune veuve, ainsi qu'une lettre dactylographiée qui pourrait être de son mari... Elle lui répond et commence alors une correspondance régulière, sans que Giant dissipe le mensonge. Vient alors le jour où Mary Ann et ses enfants débarquent à New York...

 



Dessinateur franco-canadien, Mikaël nous propose une plongée dans l’Amérique d’après le krach de  1929 à Wall Street. Avec Giant, il nous fait découvrir les conditions de travail difficiles et dangereuses de ces hommes qui bâtirent les gratte-ciel New- Yorkais. Giant, un exilé irlandais, doit prévenir la femme d’un collègue du décès de ce dernier. Contre toute attente, il se fait passer pour lui auprès de Mary Ann (sa veuve) lui envoyant régulièrement de l’argent et entretenant correspondance avec celle-ci. Quelle est donc la raison pour laquelle cet être renfermé et silencieux agit de la sorte ? Avec son dessin, Mikaël entraîne les lecteurs dans l’ambiance de cet univers étonnant autour duquel gravite alcool, prostitution et gangster de toutes origines. À suivre dans le prochain tome de ce diptyque.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Le bourreau français Série : Darnand

Auteur : Patrice Perna - Fabien Bedouel

EAN/ISBN : 9782369813644

Prix : 15,00 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 56

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Rue de Sèvres

Publié le 22/01/2018



« Sous-officier d’élite, d’une bravoure hors pair, le sous-officier Darnand a été, en tout point, un serviteur  modèle et un de nos artisans de notre victoire finale. C’est un beau brave » Voici la phrase qui accompagne la croix de la légion d’honneur qui sera remise à Joseph Darnand en avril 1927, pour ses faits de bravoure pendant la première guerre mondiale. Reims, 1918. On annonce l’attaque la plus brutale de l’armée allemande dans les prochains jours. L’état-major confie une mission suicide à un groupe de volontaires : aller chercher des informations derrière les lignes ennemies, dans l’espoir de sauver les régiments présents dans les tranchées visées. Un jeune sergent prend la tête du commando, mène sa mission haut la main et se met en danger pour sauver l’un de ses soldats. C’est Joseph Darnand. Quelques années plus tard, à partir de 1941, à Vichy, il sera le plus zélé des collaborateurs. Voici la sombre trajectoire d’un homme qui, de héros de guerre, est devenu bourreau.

 



Comment peut-on passer du statut de héros à celui de bourreau ? C’est la question à laquelle vont tenter de répondre le duo Pat Perna et Fabien Bedouel dans ce triptyque proposé par la maison d’Édition Rue de Sèvre. Déjà responsables du diptyque « Kersten, médecin d’Himmler », nos deux complices poursuivent leurs explorations des personnages troubles et contradictoires de l’histoire. Détenteur de la croix de la légion d’honneur pour faits de bravoure lors de la Première Guerre mondiale, Darnand va aussi jouer de ce même courage lors de la campagne de France en 1940. Et pourtant, quelques semaines plus tard, il va se ranger du côté de  l’envahisseur ! Jouant la carte de l’interrogatoire d’un de ses amis avant le procès de l’intéressé, on en apprend un peu plus sur le caractère et les opinions du personnage. Le scénario est bien guidé et nous promet un second tome où les mots collaboration et trahison ne seront pas vains. Un seul petit regret, la présence d’un dossier didactique en fin de livre aurait été la bienvenue.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Sur la route de Los Alamos. Série : Jour J

Auteur : Fred Duval - Jean-Pierre écau

EAN/ISBN : 9782756081717

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 17/01/2018

Nombre de pages : 48

Catégorie : Uchronie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Neopolis

Publié le 22/01/2018



Juin 1945, l’Allemagne a capitulé, mais la guerre continue dans le Pacifique. À Los Alamos, des scientifiques s’acharnent à essayer de créer la première bombe atomique. Robert Oppenheimer, le concepteur de « Gadget », n’en peut plus et fuit le centre top secret. Il croise alors la route de Jack Kerouac… Tous les deux vont partir en road trip, police aux trousses. Vont-ils pouvoir survivre à une telle aventure ?

 



Après avoir effectué un rêve « Apocalyptique » concernant le « projet Manhattan », Robert Oppenheimer s’enfuit du centre top secret de Los Alamos. Pour le général Groves (directeur scientifique du projet Manhattan) et l’état- major US, cette situation est vécue comme une catastrophe. Malgré la défaite Allemande, la guerre se poursuit dans le Pacifique. La bombe sur laquelle travaille Oppenheimer semble la solution afin de contraindre le Japon à la fin des hostilités. Sur la route, Oppenheimer fait la rencontre inattendue d’un jeune homme citant du Kafka dans un bar de Santa Fe. Ce dernier se présente comme étant Jack Kerouac, un déserteur de la marine. Ensemble, ils comptent rejoindre le Mexique. Fred Duval et Jean- Pierre Pécau proposent aux lecteurs l’improbable rencontre entre le concepteur de la bombe h  « Robert Oppenheimer » et l’écrivain père de la communauté beatnik « Jack Kerouac ».  Entre les deux personnages gravitent un nombre important de personnalités: Edgar Hoover, Éliot Ness, le général Groves, … Le dessin illustrant le premier tome de ce diptyque a été confié à Denys. Le tout se révèle agréable à la lecture. En attente de la suite de cette histoire prévue en avril 2018 sous le titre « Opération Downfall ».

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Interférences. Auteur : Laurent Galandon - Jeanne Puchol

EAN/ISBN : 9782505067313

Prix : 17,99 €

Date de sortie : 12/01/2018

Nombre de pages : 128

Catégorie : Société

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : https://www.youtube.com/watch?...

Publié le 19/01/2018



Côte d'Opale, 1973. Adolescents, Alban et Pablo profitent de leurs vacances, au gré des ondes de Radio Caroline, la célèbre radio pirate qui émet depuis un bateau navigant sur les eaux internationales. Cinq ans plus tard, bien que d'origines sociales opposées, les deux comparses ont la même envie : partager la musique boudée par les radios françaises officielles et donner la parole aux bâillonnés de la société. Avec beaucoup d'idées et peu de moyens, ils créent Radio Nomade, leur radio pirate. Radio Nomade émet chaque semaine d'un endroit différent pour échapper à la police diligentée par l'État qui n'entend pas voir son monopole remis en question par les nombreux radiolibristes. Entre brouillage et arrestation, l'avenir de la fine équipe est plus qu'incertain. Et l'envie de continuer d'investir les ondes à tout prix, malgré les risques et les avertissements, pourrait en tout cas venir à bout de l'amitié entre les deux hommes.



Flashback vers la fin des années 70. La radio est monopole d’État, seules trois stations à vocation présidentielle sont présentes sur la bande FM. Tout y est filtré, la musique, les infos, les intervenants. Suivant l’exemple de l’Italie, peu à peu diverses radios pirates vont voir le jour sur Paris. C’est l’occasion d’écouter  de la musique que l’on ne sélectionne jamais sur les grandes chaines (Led Zepellin, Queen, Pink Floyd, Dire Straits, …) mais aussi d’entendre les témoignages des laissés-pour-compte de la société française sous « Giscard ». Traquée par les camionnettes « mouchard », certaines d’entre elles changeront leurs lieux d’émission lors de chaque direct. Quelques animateurs, tombés dans les mains de la justice, vont être condamnés pour incitation à la rébellion. L’arrivée au pouvoir, en mai 81, de François Mitterrand va mettre fin à ce monopole d’État en libéralisant la bande FM. Au départ, les stations auront une vocation locale avec une zone d’émission restreinte et devront fonctionner sans publicités. Mais très vite (en moins de dix ans), les capitalistes et les grands groupes de presse vont s’approprier ces espaces de communications au détriment des petits émetteurs locaux. L’ouvrage de Laurent Galandon explique en détail le sujet dont je viens de vous brosser ci-dessus quelques grandes lignes. Les illustrations de Jeanne Puchol collent parfaitement bien au sujet abordé. Comme pour une émission radio, ces deux-là ne pouvaient que se rencontrer afin de nous proposer en duo ce flashback vers nos années jeunesses.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Ici Londres. Série : Une génération francaise

Auteur : Thierry Gloris - Eduardo Ocana

EAN/ISBN : 9782302066427

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Quadrants

Publié le 18/01/2018



Quelle idée méritait qu’un homme meure pour qu’elle vive ? Pour l’insouciant Martin Favre, aucune. Mais la guerre, la défaite française et l’Occupation ont tout balayé. Encore choqué par les combats endurés, Martin répond à l’appel du 18 juin et rejoint les Français libres de Londres. Ses pas chevillés à ceux du commandant Leclerc, les yeux rivés sur le Général de Gaulle, c’est en Afrique que commence sa mission de libération.

 



Blessé, Martin Favre se réveille à Zuydcoote en pleine opération dynamo. À peine rétabli, Il se dirige vers Dunkerque déterminé à poursuivre le combat aux côtés des Anglais. Avec  son copain Léon, il réussit à embarquer à bord d’un chalutier. Alors que la France signe la capitulation, il rejoint le général De Gaulle à Londres. C’est là qu’il retrouve Élisabeth et découvre également le fils que lui a donné cette dernière. Le temps de régulariser la situation en se mariant avec Élisabeth, il rejoint ensuite la France Libre au côté du commandant Leclerc présent sur le continent africain. Des dissensions naissent parmi les Français suite au bombardement de la flotte française coulée par les Anglais face à Mer-el-Kébir. Thierry Gloris nous entraine dans cette série évoquant l’histoire de France de la défaite de juin 40 à l’occupation. De la collaboration au début de la résistance, des milliers de vies vont être modifiées, quels que soient les choix de vie politiques effectués par les protagonistes de l’époque. Exigeant sur l’authenticité historique, Gloris nous permet de découvrir des faits méconnus de l’histoire, souvent absents des livres scolaires. Eduardo Ocana est à nouveau aux commandes des illustrations de ce quatrième tome. Il nous emmène de la Côte d’Opale à Londres pour terminer sur les magnifiques paysages africains. En attente du prochain tom dans lequel on devrait retrouver le lieutenant Tanguy Brettin d’Arçonet.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022